Home / Français / Cameroun : dix soldats tués par les sécessionnistes en un mois

Cameroun : dix soldats tués par les sécessionnistes en un mois

APAnews | Des séparatistes des régions anglophones du Southern Cameroons Ambazonia consortium united front, « SCACUF », qui militent pour l’indépendance des régions du Nord-ouest et du Sud-ouest ont tué deux soldats ce jeudi, portant à dix le nombre de militaires assassinés en l’espace d’un mois, a-t-on appris de sources concordantes.

Selon les services du gouverneur de la région du Sud-Ouest, des assaillants ont attaqué dans la nuit de mercredi à jeudi, des forces de l’ordre qui étaient en patrouille dans la localité d’Otu, village situé près de Mamfe dans le Sud-Ouest.

«Lors de cette attaque, l’inspecteur de police Ngah et l’inspecteur de police Nkelle atteints par balle ont plus tard rendu l’âme», indique notre source.

Avant la mort des deux policiers, le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement Issa Tchiroma Bakari, faisant le point de la situation dans cette partie du pays en proie à une contestation sociale depuis un an, avait indiqué que dans la nuit de mardi à mercredi, « des terroristes lourdement armés ont attaqué les éléments des forces de défense camerounaises déployés dans le cadre d’une mission de protection de l’intégrité territoriale à hauteur de la localité d’Agborkem German, département de la Manyu, région du Sud-Ouest ».

Au cours de cette attaque, quatre militaires appartenant au 22e Bataillon d’infanterie motorisé (BIM) ont été froidement assassinés. Il s’agit du sergent-chef Tih Julius Angu, du caporal-chef Voula Voula Victor, du Soldat de 2e classe Yinda Bobekreo et du Soldat de 2e classe Noutchomwo Many Raphael Willy.

Si on sait que quatre gendarmes ont déjà succombé aux balles des « terroristes », on obtient un total de dix le nombre des membres des forces de l’ordre tués dans ces deux régions camerounaises en l’espace d’un mois.

A en croire les autorités du pays, « les assaillants ont probablement progressé à bord de pirogues, se fondant dans le trafic fluvial particulièrement dense dans cette zone, en raison de la forte présence de pêcheurs et de commerçants».

Check Also

Cameroun : vers l’érection de 3000 forages par une entreprise française

APAnews | Les négociations en cours entre l’Etat du Cameroun et la firme de droits …

9 comments

  1. et quand il y aura la reponse des forces de l’ordre, ils viendrons dire qu’on tue des pacifiques paysants anglo. et amnesty alors? kill more, on verra qui ira pleurer chez les blancs plus tard. la course de l’enfant est le grand matin. on verra lorsqu’on arretera et tuerra ces biafrais.

  2. Any man who kills should be killed also

  3. Only 10? 40 more to reach the 50 mark of conflict level. ADF more fire and take us out of this conflict level. Nonsense! I did’t here any cries when 200 Ambalanders were gunned down with helicopter gun ships. Crocodile tears. Get your thugs out of Ambazonia.

  4. 400 Anglophone Cameroonians have been killed by the Cameroon army many people kept quiet and are still keeping quiet about this.So do you think that by hiding the crimes of the Cameroon army you will get the international community on your side?Mr Biya should stop the killing of Anglopnes and seek the path of peace.In a war no matter how small your enemy is he too will inflict wounds.After ruling Cameroon for 35 years what else does Mr Biya want?Making peace does not mean you are weak.Only weak governments don’t negotiate.We need peace in Cameroon and this peace cannot come by using the gun to force a part of the population to worship the head of state.Peace can only come through meaningful dialogue and reconciliation.

    • No questions to ask, you guys are going to feel and eat the fire till you begin crying for MERCY……………and it will be somehow late.

      • Only ten soldiers have been killed and you people have already started crying like babies.By the time 100 soldiers will be killed maybe you all will hang.When the Cameroon army goes around killing unarmed civilians they should also know that they too are human and can also be killed.