Home / Français / Cameroun : la CAF constate des « retards » dans les chantiers de la CAN

Cameroun : la CAF constate des « retards » dans les chantiers de la CAN

APAnews | La Confédération africaine de football (CAF) a constaté des « retards » dans la réalisation des infrastructures sportives en perspective de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) qu’abritera le Cameroun en 2019, a-t-on appris mardi auprès du Comité local d’organisation (COCAN).

La COCAN qui a publié les recommandations de la deuxième mission de la CAF en mars dernier relève que ces retards sont notamment observés dans les chantiers confiés à l’entreprise italienne Piccini pour la construction d’un stade de 60 000 places à Yaoundé, à l’entreprise turque Yeningum pour la construction d’un stade de 50 000 places à Douala et à la firme portugaise Mota Engil pour la réfection d’un stade de 30 000 places à Garoua.

Partant de là, la Confédération africaine de football a demandé aux autorités camerounaises de « mettre une forte pression sur les entreprises afin de livrer les infrastructures dans les délais en décembre 2018 ».

Pour ce faire, les constructeurs doivent aller « plus vite, et le cas échéant, d’augmenter la main-d’œuvre, anticiper sur les tâches, et travailler 24h/24, car plusieurs d’entre elles ont atteint le seuil critique », indique le rapport de la CAF dont APA a obtenu copie.

La troisième mission d’inspection des experts de la CAF est attendue dans la première quinzaine du mois d’août et elle viendra vérifier sur le terrain l’application des recommandations faites par l’instance en mars 2018.

Le Premier ministre Philémon Yang, profitant d’une récente visite des chantiers, a donné l’assurance que “le Cameroun sera prêt le jour dit”, conformément à l’engagement pris par le chef de l’Etat camerounais Paul Biya.

Check Also

Le gouvernement camerounais met la pression sur le Marocain Alliances Construction pour livrer un projet de 800 logements sociaux

Investir au Cameroun | C’est un peu tendu en ce moment entre le groupe marocain …

5 comments

  1. Sur haute instruction du chef de l’État, chef suprême des forces armées, chef de this and that. At the end of the day, no results. Uselessness defined.
    Ambazonia must free itself

  2. SEPARATIST aka SECESSIONIST

    “….livrer les infrastructures dans les délais en décembre 2018 » ????

    i.e. in 5 ( FIVE)

    WONDERS SHALL NEVER END.

    Believe me or not, the infrastructure will NOT be ready by 2035 let alone by December 2018 due to “défaut de moyens financiers”.

    CAF should, therefore, look for a replacement before it is too late.

  3. Lucky Morocco even though you did not win the World Cup hosting the CAF CUP 2019 shall be transfered to you because LRC is FINANCIALLY and Human Resousource Wise Bankrupt.
    A government is the reflection of its people, thus there is no way we can seperate the people of LRC from Biya regime, The silent majority of the population of LRC wants Southern Kamerunian Killed & Esteminated.

  4. Its going to be fantastic the atmosphere at Cameroonian stadiums is second to none ,just hope the visas and air routes are organised for the influx of supporters .Can wait .