Home / Africa / Une quarantaine de sécessionnistes arrêtés au Nigeria

Une quarantaine de sécessionnistes arrêtés au Nigeria

APAnews | Une quarantaine de personnes présentées comme des militants armés du Southern Cameroon national council (SCNC) qui revendiquent l’indépendance des régions anglophones du Nord-ouest et du Sud-ouest, ont été interpelées par la police nigériane, a-t-on appris samedi de sources concordantes.

Selon des sources sécuritaires, ces séparatistes présumés seraient arrivés du Cameroun au Nigeria entre les mois de novembre et décembre 2017 et se seraient présentés sous l’étiquette de réfugiés ayant fui les violences liées à la crise que traverse cette partie du pays depuis un an.

Arrêtés par l’armée dans la ville de Nguroje, dans l’Etat de Taraba au Nord-est, ces individus ont été mis à la disposition de la police de Gembu, une ville voisine.

Leur interpellation serait liée à leur « attitude étrange », car non seulement elles ont refusé de se signaler aux autorités du pays d’accueil comme le font des réfugiés, mais, depuis leur arrivée, « ils organisaient des sessions d’entraînement au maniement des armes à feu ».

Ces derniers pourraient être extradés au Cameroun pour répondre de leur acte devant les tribunaux compétents.

La contestation au départ d’ordre professionnel des avocats et des anglophones qui dénonçaient la volonté des francophones de les « assimiler », s’est radicalisée, se transformant en revendications d’ordre politique, avec comme élément central, l’indépendance de la partie anglophone qui compte 20 % de la population du Cameroun.

Tout en opposant une fin de non recevoir à cette revendication, le chef de l’Etat camerounais a toutefois marqué son accord pour un dialogue « sans toucher à la forme actuelle de l’Etat ».

A cause de cette crise sociopolitique, quelque 7500 personnes de cette partie du pays d’après les autorités nigérianes et le Haut-commissariat aux réfugiés (HCR) se sont réfugiées au Nigeria voisin.

Check Also

Cameroun: un gendarme tué dans la zone anglophone

BBC | Au Cameroun, un gendarme a été tué dimanche en début de soirée dans …