Home / Français / Hugo Broos ne prolongera pas avec les Lions indomptables
Hugo Broos

Hugo Broos ne prolongera pas avec les Lions indomptables

Jeune Afrique | En fin de contrat le 7 février prochain, le Belge Hugo Broos, sélectionneur des Lions indomptables du Cameroun, a finalement décidé de ne pas prolonger son aventure avec les champions d’Afrique en titre. Malgré le souhait du ministre des Sports de le voir poursuivre sa mission…

Samedi 11 novembre, Hugo Broos dirigera son dernier match depuis le banc de touche des Lions indomptables, à l’occasion d’une rencontre comptant pour la qualification en vue de la Coupe du monde 2018 face à la Zambie. Cette rencontre sans enjeu, dans un groupe dominé par le Nigeria, prendra cependant une dimension particulière.

En fin de contrat le 7 février prochain, le Belge Hugo Broos, sélectionneur des Lions indomptables du Cameroun, a finalement décidé de ne pas prolonger son aventure avec les champions d’Afrique en titre. Malgré le souhait du ministre des Sports de le voir poursuivre sa mission…

Samedi 11 novembre, Hugo Broos dirigera son dernier match depuis le banc de touche des Lions indomptables, à l’occasion d’une rencontre comptant pour la qualification en vue de la Coupe du monde 2018 face à la Zambie. Cette rencontre sans enjeu, dans un groupe dominé par le Nigeria, prendra cependant une dimension particulière.

Le 4 février, le Cameroun était sacré champion d’Afrique à Libreville après une ultime victoire face à l’Égypte (2-1). Neuf mois plus tard, le technicien belge a pourtant choisi de ne pas accepter la proposition de prolongation d’un contrat qui doit officiellement prendre fin le 7 février 2018.

Selon nos informations, Hugo Broos vient en effet d’adresser à Bidoung Mpkatt, le ministre camerounais des Sports, un courrier l’informant de sa décision. Le sélectionneur des Lions indomptables devrait confirmer cette information lors de la conférence de presse d’avant-match qu’il doit donner ce vendredi, en prévision de la rencontre face à la Zambie.

Le 3 novembre , l’ex-défenseur des Diables Rouges avait rencontré Bidoung Mpkatt, qui lui avait proposé de signer un nouveau bail de 18 mois, soit jusqu’à la fin de la CAN 2019 – que le Cameroun organisera.

Hugo Broos, qui avait demandé un temps de réflexion, a finalement décidé de ne pas donner suite à cette offre, préférant donner une nouvelle orientation à sa carrière.

Retards de salaire

Les raisons de ce refus sont multiples. Le Flamand, qui émarge à 47 000 euros par mois, accuse actuellement quelque quatre mois de retard dans le versement de son salaire, une situation qu’il a plusieurs fois évoquée depuis sa nomination, en février 2016. Par ailleurs, une partie de ses frais professionnels ne lui a pas encore été remboursée.

À ces contraintes financières récurrentes vient s’ajouter une certaine lassitude par rapport à la situation du football camerounais. « Il n’y a plus de fédération, puisque la FIFA a imposé un comité de normalisation temporaire. Cela rend les choses plus compliquées et beaucoup de choses ne fonctionnent pas comme il le faut. Broos a aussi été l’objet de critiques très violentes, c’est notamment ce qui l’a poussé à ne pas accepter ce nouveau contrat », explique une source proche du dossier.

Plusieurs fois sollicité depuis le titre continental (Ghana, Afrique du Sud, CS Sfax, Zamalek), Hugo Broos a été récemment proposé à l’AS Saint-Étienne, où l’entraîneur espagnol Oscar Garcia, en difficulté depuis la défaite face à Lyon (0-5) le 5 novembre dernier, bénéficie pour l’instant de la confiance de ses dirigeants.

Check Also

L’OIF s’engage à aider à la reconstruction de l’Assemblée nationale ravagé par un incendie

APAnews | L’Organisation internationale de la francophonie (OIF), s’est engagée à aider à la reconstruction …

7 comments

  1. This is just the reflection of what is going on in Kamerun

  2. before he came, i said that it was not removing a coach that mattered, but who replaces him. those retarded nursing home candidates will simply choose a coach of their generation, bringing us to the same point as we are today. change coach like dross. old head dem no di learn

  3. Broos has gotten to the max…he lost the dressing room situation so its a good decision.

    We need to be playing more friendly games…

  4. We need a Cameroonian as coach. A Senegalese coach just qualified Senegal to the World cup beating South Africa in South Africa 2-0. Who knows you better than yourself. We should emancipate ourselves from mental slavery for none but ourselves can free our minds.

    • I agree with bobjazz, we have to give local coaches chance, and they know the Cameroonian way of speaking to youngest.
      We have to stop wasting our money to those occidental coaches.

      • Just be honest

        We have to make real investment in our football, the fields, training camps, respect for players both home and abroad. We need to invest the time in building a team with a coach. We need to fix our country and our politics because it affects every aspect of our country

    • In as much as the management of that team remains the same a Cameroonin as coach would only make things worse. The problem with the Cameroonian football has always been, is and would likely continue to be the management. No strutcture, no accountabilty, no separation of duties, nor planning, no foresight, no infrasturuture!!!
      Dont get me wrong. A Cameroonian could do the job. But the issue is: he would not be allowed to do the job. He would have to take orders from the ministry and ll above the hierarchy on who has to play and who not, he would not have the freedom to take decisions or select by merit, he would be bullied, he would not be given the resources which a national coach needs in order to work well, he would not be given a decent salary…