Home / Français / La solidarité pour la crise anglophone s’affiche dans les journaux camerounais

La solidarité pour la crise anglophone s’affiche dans les journaux camerounais

APAnews | Les premières cotisations de particuliers, en faveur des victimes de la crise sécessionniste dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, font les choux gras des journaux camerounais parus vendredi.

La bonne charité commençant par soi-même, ce sont les élites des zones impactées qui ont, quelques heures seulement après le lancement du plan d’assistance humanitaire d’urgence, organisé à Yaoundé, une collecte de fonds de solidarité qui, rapporte le quotidien à capitaux publics Cameroon Tribune, a permis de réunir 236 millions FCFA.

«236 millions FCFA collectés en 24 heures», se réjouit également le trihebdomadaire Le Soir, précisant que l’élan de solidarité ne concernait pas seulement les ressortissants des régions en crise, mais aussi des natifs d’autres parties du pays ayant décidé de mettre la main à la poche.

La preuve que tout le monde se sent concerné par la crise anglophone, renchérit L’œil du Sahel, c’est qu’au même moment, l’élite du septentrion s’est également mobilisée pour apporter 18 millions FCFA dans la cagnotte.

Ce qui n’a pas été dit, dans le plan d’urgence décidé par Paul Biya et que dévoile Le Jour qui a lu entre les lignes, c’est que chaque fonctionnaire camerounais cotisera l’équivalent d’au moins 50.000 FCFA à travers divers prélèvements à la source.

Dans les prochains jours, précise Cameroon Tribune, il est attendu la communication d’un numéro de compte pour tous ceux qui voudront apporter leur contribution à cette opération.

C’est dans une «aventure ambiguë» que vient de se lancer le pouvoir de Yaoundé, souffle Mutations : alors que les tueries, les affrontements et les enlèvements se poursuivent, le régime annonce la reconstruction dans des zones où les activistes sécessionnistes continuent de faire régner la terreur.

Et la publication de s’interroger quant à l’opportunité et la mise en œuvre de la stratégie évaluée à près de 13 milliards FCFA.

Comme pour mettre de l’eau au moulin de son confrère, Le Quotidien de l’Économie a entrepris de dresser le bilan macabre des affrontements depuis près de 3 ans : plus d’une centaine de civils tués par les milices sécessionnistes, plus d’une centaine de propriétés ont été détruites ou incendiées par les terroristes, 123 attaques pour 84 morts chez les forces de défense et de sécurité avec, à la clé, une économie complètement exsangue.

Dans la même logique des énumérations, The Guardian Post, répercutant le rapport du gouvernement, indique qu’un mandat d’arrêt international a été émis contre 18 sécessionnistes, dont des journalistes bien connus de l’audiovisuel public, qui financent l’effort de guerre depuis l’étranger.

Check Also

Le gouvernement camerounais met la pression sur le Marocain Alliances Construction pour livrer un projet de 800 logements sociaux

Investir au Cameroun | C’est un peu tendu en ce moment entre le groupe marocain …

26 comments

  1. THE SCAM OF THE CENTURY. NOTHING MORE NOTHING LESS

    • “Paul Biya’s so-called ” Plan d’urgence” is a bankrupt man’s celebration of victory in the Anglophone war, before he has actually won. He is celebrating losing on the battlefield. The Emergency Humanitarian Plan is a sham, a camouflage. It is a desperate attempt to find a way out of a war that Biya declared on the Anglophones without an exit strategy, a war that has become a quagmire.
      Biya knows full well that he cannot “reconstruct” a region that is still at war. He cannot proceed with reconstruction when has foreclosed all dialogue. He cannot proceed with reconstruction when his own parliament, the Cameroon National Assembly has refused to have a single debate on the Anglophone problem”.

      • **** WARNING ****

        The warning reads, “ The General Directorate of ORTB is hereby warning all Television Channels, notably, CRTV and LTM TV…will be taken to court for fraudulently retransmitting images of ORTB.”

        A country that can STEAL TV images from ORTB will surely embezzle the PRESIDENTIAL ELECTION money generated by the so-called “plan d’urgence”.

      • “Le plan d’urgence humanitaire à 12 milliards, c’est une vraie fuite en avant dans la panique. Les coups de feu ne sont pas encore finis mais on dresse déjà un plan d’assistance humanitaire aux populations avec comme objectifs reconstruire et recaser les victimes de ces conflits. Juste en 18 mois, BIYA décide d’extorquer 50,000frs chez les fonctionnaires pour un début. Or, les caisses de l’Etat sont déjà très vide avec le train de vie princière du dictateur qui paye ses séjours privés à l’Hotel Continental, des voitures de luxe à hauteur d’un million six cent mille euros (1 600 000 €). Quand l’on sait que les barons du RDPC ont distrait des caisses de l’était plus de 5000 milliards, c’est très drôle de forcer les pauvres Camerounais de payer de leur poche un plan d’urgence humanitaire dans

        • “…..dans une guerre stupide décrété par le grand camarade qui n’a pour seule rêve que de mourir au pouvoir contre vents et marais. Dans ce pays pauvre et très endetté, géré par un gouvernement mendiant auprès des bailleurs de fonds comme le FMI et de la Banque Mondiale, c’est scandaleux d’extorquer de l’argent aux peuple qui n’a plus rien pour encore détourner sous prétexte de venir en aide aux “réfugiés” et aux sinistrés anglophones que Biya a décidé seul de bombarder dans une punition collective sous prétexte de combattre les “terroristes” dans le NO et le SO”

        • **** BREAKING NEWS ****

          The military of LRC has written a confidential letter to Biya advising him to:

          1. the convening of a GENUINE and INCLUSIVE dialogue

          2. Replace ex-convict Atangana from the “Plan d’urgence”

          ****Excerpt of the letter ****

          “Et puis le Ministre Atanga Nji n’est pas, selon les populations, la personne indiquée pour coordonner une telle action ; les populations ne veulent pas entendre parler de lui.
          A ce jour, il est question d’envoyer des personnes assez crédibles sur le terrain pour parler aux populations, ces personnes doivent être recrutées beaucoup plus dans la société civile, des religieux, nos stars de musique, du sport et des hommes politiques que ce soit du parti au pouvoir et de l’opposition.”

        • “Une rencontre entre le chef de l’État de le chairman Fru Ndi est indiquée en ce moment, il faut des mesures politiques assez fortes pour mettre un terme à cette crise, ce qu’on veut faire maintenant n’aura aucun résultat.

          La population a été poussée à la radicalisation à dessein par ceux qui voulaient qu’on en arrive là, dans une voie sans issue, dos au mur.

          L’élite anglophone est très hypocrite et sait où elle va, ce qui se passe n’est pas acceptable.
          Ce plan a été bien élaboré avec leur complicité et les fonds qui seront mis à leur disposition dans le cadre de ce plan d’urgence seront destinés à alimenter le camp ennemi. Les populations n’ont jamais émis un vœu d’un besoin quelconque.”

        • Nous proposons :

          1 – Dans un premier temps, d’envoyer sans tambours ni trompettes des gens sur le terrain rencontrer les populations, causer avec elles, leur parler de l’intérêt de la paix et du vivre ensemble et à l’issu qu’on prenne des mesures. Ceci doit se faire pas sous caméras, mais des causeries vraiment familiales
          2 – Que le Ministre Atanga Nji et toutes les élites soient écartelés de la recherche des solutions à cette crise, à défaut de les envoyer eux même éteindre le feu qu’ils ont allumé.

          3 – Associer des personnalités de la société civile, du monde sportif, artistique, religieux, traditionnel et politique à la recherche d’une solution définitive à cette crise.

          4 – Que le Président de la République en toute humilité appelle une assise avec des dignitaires tels John Fru Ndi,

        • 5 – La libération sous condition du retour immédiat à la paix des leaders sécessionnistes interpelés et leur confier des missions sur le terrain pour ramener la paix.

          6 – Rendre la décentralisation effective dans les brefs délais.

          7 – Sortir Atanga Nji du gouvernement en nommant une autre personne venant du NW.

          8 – Mettre enfin sur pied le plan d’urgence.

        • Excellence, toutes autres actions en dehors de ces propositions ne conduiront nulle part. Si nous restons dans une situation de supériorité et de non dialogue, il sera difficile de venir à bout de cette menace.
          Nous avons besoin de paix, il faut donc que nous puissions la rechercher avec beaucoup d’humilité, quel que soit ce que ça peut nous coûter. L’ennemi n’a aucun souci à ce que ça dure autant, donc, il est question que nous la recherchions avec humilité et nous pouvons y arriver, c’est possible. Il faut qu’on agisse au plus vite, parce qu’au fur et à mesure que ça traine, les idées naissent, les gens se radicalisent. Il y a encore des gens ayant l’amour de la patrie dans ces régions. Nous les avions approchés, mais ils manquent juste d’un appui pour parler aux autres.

        • **** MY TAKE ****

          1. Dictator Biya should take the letter from the military very seriously. The war is UNWINNABLE, the momentum is UNSTOPPABLE

          2. the proposition #7 of the military speaks volumes: “7 – Sortir Atanga Nji du gouvernement en nommant une autre personne venant du NW”. From day one, the writer said the appointment of a MURDERER, CRIMINAL and EX-CONVICT as Minister was a liability. The appointment of a denier of the Anglophone Question increased the momentum f the struggle by at least 25%. The writer has been vindicated by proposition #7 of the military.

        • 3. The letter military is still talking about DECENTRALISATION. They are still daydreaming because decentralisation will NEVER EVER stop the momentum

          If France and Biya really want a “Vivre-ensemble”, they should respect UN resolution 1608( Federation of two states EQUAL IN STATUS).

          If that is not possible then SEPARATION will be the only option.

          TIME IS OF THE ESSENCE for a FEDERATION because the chance of success is less than 5%.

          The majority of Anglophones want a SEPARATION.

          Bishop Kleda had offered decentralisation before but the Anglophones said with one voice NYET. Dictator Biy should not waste his precious time talking about it.
          As for ex-convict Atangana, whenever he is thrown out of government, he should not forget that he is a PNG in SC. His life is IN SERIOUS DANGER.

    • Of course, the so-called “Plan d’urgence”will inncrease the momentum of this struggle by at least 20%.
      It is now crystal clear to Dictator Biya that his BIR terrorists can NEVER EVER win the war.

      Dictator Biya was expecting a BLITZKRIEG. However, he got an open-ended UNWINNABLE war. Amba boys were sending the BIRin body bags to their country.
      Dictator Biya does not have the money to continue the war ad infinitum. Creditors have started refusing to lend LRC money. The country already has serious LIQUIDITY PROBLEMS.

      Proof

      CRTV defaulted on payments to satellite TV distributor, ORTS for the 2018 World Cup. When the signal was cut off, CRTV just went ahead and pirated it, stole it.

      Anglophones will now intensify the struggle since they consider the “Plan d’urgence” as a SHAM

    • Even nyamfuka who cares about your name

  2. **** BREAKING NEWS ****

    The new screen name of @MVOMEKA is SEPARATIST

    • You can change screen names as much as you need this only shows how mentally foolish/unstable you are.Foolish in Cameroon, Foolish abroad, foolish forever !

      • The “secessionists” have REJECTED Dictator Biya’s so-called ” Plan d’extermination des Anglophones” because it is a scam masterminded by the evil Dictator, aided and abetted by Anglophone traitors and self-seekers.
        Simply put, Dictator Biya’s sh*thole UNWINNABLE war will, therefore, continue until your so-called “one and indivisible” LRC emerges by 2035.

        • Dictator Biya should stop wasting the time of the “secessionists”. He declared a FOOLISH war he could not win. The “secessionists” said with one voice: BRING IT ON!!
          Now that the evil Dictator has realised that the “secessionists” were equal to the task, he is now looking for an exit strategy by stealth.
          It is too late. The damage has already been done

      • The so-called ” Plan d’extermination des Anglophones” was supposed to be geared towards the Anglophones.

        However, it was written EXCLUSIVELY in French. It was also presented in Yaounde EXCLUSIVELY in French. There is no English version for the benefit of the people concerned
        You will agree with me that all this noise about the Commission on Bilingualism is hollow.

        The truth of the matter is that:

        1. “One and indivisible” LRC is a monolingual county with French as the official language
        2. “One and indivisible” SC aka Ambazonia is a monolingual country with English as the official language

        Insult me or not, SEPARATION is the only sustainable solution to the Anglophone Question. SEPARATION is, therefore, the ENDGAME for the so-called “secessionists”

        THE WAR CONTINUES……..

      • “Crise anglophone: En route pour Limbe, Ngalle Bibehe, le ministre des transports, a rebroussé chemin en raison des menaces terroristes”

        “The situation in the South-West and North-West Regions is stabilizing, and the Commission for the Promotion of Bilingualism and Multiculturalism should thus be able to delve into the crux of the problem;” (Biya, 2018)

        YOU BE THE JUDGE @colby aka @wow

        THE WAR CONTIUES……

  3. Nice way to manufacture “Milliardaires” a la Camerounais!

  4. No one should be fooled by lrc regime propaganda. They started the killings,
    burning of houses in whole villages and towns, sending people to the forests,
    refugee camps and displaced to other places etc.
    Today, they are busy making the case against names of some scape goats to
    lay blame. What is more intriguing, is that this is masterminded by names such
    as Yang, Atangha Nji, Ngole ngole etc. A short while ago on his presshour forum,
    Joe chebonkeng, said `the people have decided to run to the bushes`. This is
    a guy, from the NW. He like others of the same plumage, have no pity for their
    kith and kin, but for allegiance to the ruthless dictator biya, for their personal good.
    In case of any meaningfull solutions, account, must start from day one of this biya
    saga in the NW / SW. PERIOD.

  5. Hahahahahahahahah this Biafra has nothing to offer and less .

    Any Igbo descendant should be kicked out in Cameroon “SISiku “

  6. I tipped in to help non ambazombians from the NW & SW regions, who no fault of their own are suffering because of these cockroaches.
    You will all be terminated

    • Who will terminate who?If your army cannot defeat farmers fighting with hunting guns will you be able to defeat them when they will be fighting with sophisticated weapons?Why deceive yourself?Biya cannot win this war.

  7. My dear Brothers and sisters..
    Have we now turned to Killers, are we happy when cameroonians are killed everyday?..So with all this book, we cant even think logically and look for means to solve our internal fight?.
    Is there anybody who can come out and claim that this problem is new?
    Since Independence , cameroonians were scrambling for positions, stealing and trying to feed only their friendd and family..A clique was built that plundered the country in to misery..
    There is really nothing new in what is happening today in the NWP and SWP of the country..It was bound to explode and it took too long..We have to dismantle the cameroonian mind set completely, chase all the thieves, clean the country , equal rights and justice for all, we will have the best place call home..