Home / Français / Treize milliards de l’UE pour les victimes de Boko Haram au Cameroun

Treize milliards de l’UE pour les victimes de Boko Haram au Cameroun

APAnews | – L’Union européenne (UE), à travers le Fonds de Fiducie d’urgence (FFU), a accordé un don de 13 milliards de francs CFA au Cameroun pour la prise en charge des réfugiés et les déplacés internes de Boko Haram dans la région de l’Extrême-nord du Cameroun, a appris APA de source officielle.

En plus de ces catégories de personnes évoquées, cette aide est également destinée à la prise en charge des personnes victimes d’actes de grands banditisme et d’insécurité pour les trois régions septentrionales du pays : l’Adamaoua, l’Extrême-nord et le Nord.

Cet appui financier, d’après l’ambassadeur chef de la délégation de l’UE au Cameroun Hans-Peter Schadek, a pour objectif d’assurer la stabilité des populations riveraines et de leur permettre de mener des activités génératrices de revenus, tant il est vrai beaucoup d’entre elles sont tentées d’abandonner leurs localités à cause du terrorisme et de l’insécurité.

« Cet appui de l’Union européenne en situation d’urgence n’est pas une action isolée. L’UE mobilise ces instruments en réponse à la situation qui prévaut dans ces régions, une manière pour nous de participer à la construction de la paix à travers le développement local », a déclaré le diplomate européen.

Saluant des efforts fournis par des Organisations non-gouvernementales (ONG), des associations, des institutions et des Etats pour lutter contre le terrorisme au Cameroun, l’UE se positionne comme un acteur majeur dans le programme de réinsertion sociale des victimes, où plus de 60 milliards de francs CFA sont mobilisés pour le secteur du développement rural.

Dans cette perspective, les 13 milliards de francs CFA débloqués par l’UE seront principalement investis dans les projets relatifs à l’agriculture, l’élevage et la pêche.

Check Also

Leader of Church in Cameroon calls on president not to seek re-election

Crux | YAOUNDÉ, Cameroon – Archbishop Samuel Kleda, the president of the bishops’ conference in …