Home / Français / 29 sympathisants du MRC condamnés à un an de prison ferme

29 sympathisants du MRC condamnés à un an de prison ferme

Jeune Afrique | 29 personnes interpellées à la suite des marches pacifiques organisées par le MRC de Maurice Kamto fin janvier ont été condamnées à 12 mois d’emprisonnement. Bien que 11 autres ont été déclarés non coupables, la défense a dénoncé une décision « infondée » et a promis de faire appel dès le 12 mars.

« Nous et nos 160 camarades, détenus dans différentes prisons du Cameroun, sommes des prisonniers politiques », ont déclaré Maurice Kamto et quatre de ses alliés du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC), dans un communiqué rendu public le 11 mars. Attribuant leur incarcération aux revendications politiques formulées lors des marches pacifiques organisées le 26 janvier à Yaoundé – le recomptage des voix de la dernière élection présidentielle, et une réforme consensuelle du processus électoral -, ils ont rejeté « les allégations du ministre de la Communication », René Emmanuel Sadi, qui avait affirmé qu’ils étaient détenus pour des « faits de droit commun ».

Prison ferme

Une déclaration qui intervenait après la première condamnation, le 11 mars, d’une partie des militants du MRC interpellés à Yaoundé dans le cadre des marches pacifiques organisées par le mouvement. À l’issue du procès, 29 des inculpés du jour ont été condamnés à une peine d’un an de prison ferme pour les motifs d’« attroupement » et de « manifestation ».

Dans le même temps, 11 autres ont été reconnus non coupables, et leur libération immédiate a été ordonnée par la cour. Parmi eux, trois sympathisants du MRC avaient été arrêtés deux jours après les manifestations, dans un café de Yaoundé.

Une condamnation qui n’a pas satisfait la défense, qui a tenu à le faire savoir.

CETTE DÉCISION EST LOIN D’ÊTRE JURIDIQUE, ELLE EST POLITIQUE

« Nous sommes extrêmement déçus car cette décision ne se fonde pas sur ce qui a fait l’objet des débats. Aucune pièce n’a été fournie pour établir la culpabilité des clients. Cette décision est loin d’être juridique, elle est politique. », a tranché Me Yves Ndzode, l’un des avocats de la défense. « Nous ferons appel de cette décision dès demain [le 12 mars, ndlr] », a-t-il ajouté.

Un cumul des peines ?

Le procès de la première vague des militants du MRC a notamment été émaillé par un débat sur l’article 51 du Code pénal. Les deux chefs d’accusation retenus contre les accusés étant chacune passible d’un emprisonnement de 6 mois maximum, certains avocats ont estimé que le juge a procédé à un cumul de peines. Ce qu’interdit le Code de procédure pénale.

C’EST UNE PARODIE DE JUSTICE

« Les manifestations illégales sont sanctionnées d’un emprisonnement double, c’est-à-dire de douze mois, lorsque des circonstances d’aggravation sont reconnues. C’est le cas lorsque les prévenus ont outrepassé l’interdiction de l’autorité, a expliqué Me Hippolyte Meli, un autre avocat de la défense. Mais comment le juge peut-il reconnaître des circonstances d’aggravation lorsque le procureur lui-même ne l’a pas réclamé et que cela n’a pas fait l’objet des débats ? On est tenté d’écarter cette hypothèse, et donc, de conclure que le juge a cumulé des peines ».

« La violation de la loi est flagrante. On ne cumule pas des peines. On ne condamne pas à la peine la plus élevée les délinquants primaires, c’est une parodie de justice », a ajouté Me Yves Ndzode.

De son côté, le procès de Maurice Kamto, qui fait l’objet d’une procédure au niveau du tribunal militaire, a été plusieurs fois renvoyé. L’opposant, qui a vu sa demande de libération rejetée par le tribunal militaire de Yaoundé le 7 mars, ne manque pourtant pas de soutiens, y compris en France, où le président Emmanuel Macron suit le dossier de près.

Check Also

Fonctionnement des pylônes de Bakassi: les clarifications du Mindef

Cameroon Tribune | Lors des questions orales vendredi dernier devant les députés, Joseph Beti Assomo …

6 comments

  1. The Algerian people just marched to liberate themselves from their own old diaper wearing dictator who was forced to resign. Cameroonians need to come out in full force to take out their own old diaper wearing dictator for a few people marching won’t do it. I have never ever seen people as stupid and afraid as Cameroonians. The people of Egypt, Burkinabe and now Algeria have all liberated themselves from their old dictators by marching. The people of Sudan and Morocco are marching right now to take out theirs. African Americans marched in numbers to liberate themselves. WAKE UP LAZY, STUPID AND FOOLISH CAMEROONIANS. Stop this Ambazonia nonsense, stop your tribalism and unite as one and go and march in Yaounde and take out your dictator like the Algerians just did. It works.

  2. Ambazonians are liberating themselves without the lazy, stupid frogs who see
    France as their capital.

  3. @Bobjazz

    When you di write this your Mami Pima make sure u draw a thick line between Ambazonians and you Beti-Bulu thief frogs. Ambaland is full of brave men and women and we shall shake off the tyranny Biya and France is bringing to our country under the cover of a genocide. Take your big kanas to yaounde and lecture your people and maybe start with that your smelling thick lass sister @Bikutsi. Smelling mouth Frog.

  4. @Bobjazz
    In the Algeria I know, the president never resigned. He simply withdraw his bid to run for a 5th term and postponed the elections indefinitely. He also appointed his former interior and foreign affairs ministers as prime minister and deputy bc the former prime minister resigned. That is why the Algerians are still on the streets demonstrating.
    As for Ambazonia, it is a story that even my late father wasn’t born when it all started,so I rest my case!

  5. @ Mabanda Boy, there is no such thing as Ambazonia in Africa. This sounds like an Eastern European name. If you don’t like to be a Cameroonian, you are free to go to Eastern Europe. My Cameroon will never ever separate. For your information I am a free born from Santa. Wan meumbe 100%. Your hate group will never ever succeed in my Cameroon. Stop destroying the lives of my people. We don’t want you. You can’t be kidnapping, beheading and stealing from the same people you pretend you want to liberate.

  6. @ Sakergirl, I am also a Sasseboy. At least the march brought some changes in Algeria. March brought changes in the lives of the Burkinabes, Tunisians, African Americans etc. What has your terrorist organization achieved apart of bringing hardship to the lives of anglophones. Most anglophones in Canada and the U.S. can’t even go back to Cameroon to visit their families as a result of your nonsense. Some who tried were harassed by your Ambazonia thugs asking for money. Ambazonia is bullsh’t. Continue with your sweet dreams.

nunc venenatis, Praesent leo in commodo dapibus mi, at