Home / Français / Aéroport international de Douala : Les contrôles de sûreté sont désormais du ressort de la CCAA

Aéroport international de Douala : Les contrôles de sûreté sont désormais du ressort de la CCAA

237online | C’est ce lundi 8 juillet 2019 que l’Unité opérationnelle de sûreté (ASU) de la Cameroon Civil Aviation Authority (CCAA) prend la responsabilité des mesures de sûreté à l’aéroport international de Douala.

Ainsi, l’ASU sera chargée de l’inspection filtrage des passagers et de leurs bagages de cabine, des personnes et des effets transportés, des véhicules, et des bagages de soute et du fret.

Elle devra aussi assurer la surveillance statique et dynamique des zones et points vulnérables. Enfin, elle assurera l’application des mesures de sûreté côté ville au Poste Accès Routier Inspection Filtrage (PARIF) du « carrefour ETO’O » et aux entrées du terminal et de l’aérogare passagers.

« Par ailleurs, les fouilles additionnelles effectuées par les compagnies aériennes se feront désormais aux guichets uniques d’inspection filtrage des passagers et de leurs bagages de cabine (GUIF) situés à l’entrée des salles d’embarquement », précise la CCAA dans un communiqué rendu public lundi 1er juillet 2019. « Cette mesure s’inscrit dans le cadre de la mise en application des dispositions du décret N°2018/006/ du 08 janvier 2018, approuvant et rendant exécutoire le Programme National de Sûreté de l’Aviation Civile du Cameroun (PNSAC). »

Conformément aux dispositions dudit PNSAC, « la responsabilité de la mise en œuvre des mesures physiques de sûreté sur les plateformes aéroportuaires incombe aux unités opérationnelles de sureté (ASU) de la CCAA ; constitués des agents opérationnels de sureté (AOS) ».

En prenant en charge ces contrôles de sûreté, l’ASU relègue ainsi à d’autres responsabilités, les services compétents de l’Etat que sont la Douane, la Gendarmerie et la Police. Celles-ci resteront donc chargées de « l’évaluation des risques au travers des renseignements opérationnels, de la vérification d’antécédents, des interpellations et de la constatation des infractions de sureté ».

A travers ce basculement, l’aéroport international de Douala emboite ainsi le pas à celle de Yaoundé-Nsimalen, où ce nouveau corps d’Agent opérationnel de sûreté (AOS) est déployé depuis le 21 novembre 2017.

 

Check Also

Students in Cameroon Separatist Areas Urged to Go Back to School

MENJI, CAMEROON VOA | Cameroon’s civil society groups are urging young people to return to …

One comment

  1. Another thief by another name. People will still bribe their way out of getting their bags inspected. Clean the stinking place first; Put in some “working” cameras; institute surprise audits of the inspectors, and body search them too! Forgot bribery is a food chain industry in lrc; will never stop.

nec risus libero in suscipit sed luctus ut commodo ultricies