Après la polémique, les mots forts de Samuel Eto’o sur l’Algérie

Onze | Interrogé sur les relations entre les fédérations algériennes et camerounaises, Samuel Eto’o a tenu à apaiser les tensions.

Le match de barrage retour de qualification à la Coupe du Monde entre l’Algérie et le Cameroun a rendu les relations tendues entre les deux équipes nationales. Depuis le mois de mars, entre la déclaration de Belmadi sur l’arbitre de la rencontre et les demandes à rejouer le match coté algérien, sans oublier les attaques de la légende Roger Milla concernant le camp camerounais, Lions et Fennecs se font la guerre.

Interrogé sur la question lors d’une conférence à Dakar, l’ancien attaquant du Barça aujourd’hui président de la fédération Camerounaise de Football a tenté d’apaiser les tensions (propos relayés par @cfootcameroun sur Twitter).

«S’agissant de la relation entre la FAF (Fédération Algérienne de Football) et le FECAFOOT, il n’y a aucun problème. J’ai apporté mon soutien pour que la CAN 2021 se joue au Cameroun. Je ne l’ai pas fait seul. Le premier pays qui m’a apporté son soutien, c’était l’Algérie. »

Check Also

Lions indomptables: bataille entre Samuel Eto’o et Yannick Noah

La Nouvelle Tribune | Depuis quelques jours, Yannick Noah est au coeur d’une polémique sur …

One comment

  1. Cameroon is a majority Christian country, including 52% Christians and 24 percent Muslim