Cameroun: 22 personnes tuées, dont 14 enfants, dans le nord-ouest anglophone

RFI | Selon le chef du Bureau de la coordination des Affaires humanitaires de l’ONU, quatorze enfants, dont neuf enfants âgés de moins de cinq ans, se trouvent parmi les victimes de ce massacre.

Les atrocités ont été commises vendredi dernier, au village de Ntumbo, dans le nord-ouest anglophone. « Selon les renseignements qu’on a réussi à confirmer, vingt-deux civils ont été tués le matin du 14 février. Des hommes armés ont, pour une raison inconnue, ciblé ces personnes. Sur les vingt-deux victimes (…), quatorze étaient des enfants. Et nous sommes portés à croire que neuf d’entre eux avaient moins de cinq ans. Dans la plupart des cas, ils ont été tués par balles et leurs corps ont été brûlés dans des maisons qui ont été incendiées. Nous savons, également, qu’une des victimes, une femme, était enceinte. Une seconde femme enceinte a été blessée par balles. Heureusement, elle est encore en vie. Elle a été hospitalisée et se trouve dans un état critique. Hélas, elle a perdu son bébé », explique à RFI James Nunan, le chef d’Ocha pour les régions du nord-ouest et du sud-ouest, les deux provinces anglophones.

L’avocat Félix Agbor Mballa, un des leaders de la contestation anglophone et chef d’une ONG de défense des droits de l’homme, a condamné « l’horrible meurtre » d’enfants et de femmes dans le quartier qui porte le nom de Ngarbu. Il appelle les autorités à ouvrir une enquête pour identifier les coupables.

« Il faut ouvrir une enquête, c’est une obligation, avec des membres de la société civile, du gouvernement et de l’opposition. On doit savoir qui a fait ça et on doit trouver une solution à cette guerre inutile. Les civils sont les victimes. C’est dur ce qui se passe entre les séparatistes et le gouvernement. »

Check Also

Le RDPC remporte les 13 sièges aux législatives partielles en zone anglophone (officiel)

APAnews | Le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC, au pouvoir) a remporté les 13 …

5 comments

  1. Genocidaires! The world is coming to terms with the monster they’ve have created and are protecting over the years in Central African Banana republic of LRC in the name of Paul Biya Bi Mvondo Bartholomie. Killer of babies. The ICC awaits you monsters. He who is working hard to protect this evil octogenarian should be ready to join him to the ICC. And mr web moderator stop reducing the numbers. It is 35 innocent people slain including 8 children, 5 women and 1 pregnant mother who was stabbed repeatedly. Thankfully the pregnant mother who lost her baby survived to tell the tale. Evil group of genocide enablers.

    • Lieing liars!!! THE CAMEROUN KILLER ARMY DID IT. THE BIRS AND GENDARMES TRACKED THESE VICTIMS DOWN WITH THE HELP OF THE THUGS RECRUITED BY NGALA GERALD. ONE OF THEM BY NAME MARCEL IS A WELL KNOWN CRIMINAL WHO WAS AT THE COOKED UP GRAND NATIONAL DIALOGUE IN YAOUNDE. STOP LYING TO THE WORLD THAT IT IS UNKNOWN WHO DID IT. AGBOR BALLA HAS IT ALL OVER TWITTER AND FACEBOOK THAT THE CAMEROON ARMY CARRIED OUT THIS GRUESOME MURDER. BUNCH OF BETI-BULU KILLING CABAL GOOD AT NOTHING BUT LYING. WHY ARE YOU THUGS STOPPING THE UN INVESTIGATION TEAM ON THEIR WAY TO NGARBU? WHY HAVE YOU BEEN AVOIDING INVESTIGATIONS BY THE UNHCR EVER SINCE THE BEGINNING OF THIS SENSELESS GENOCIDE WAR YOU DECLARED? WHY WAS ILLARIA ALLERGORZI DENIED A VISA TO THE WAR ZONES. BUNCH OF HEARTLESS THUGS. THE BIRS KILLED THEM.

  2. The BBC is fast becoming a hollow chatterbox. WHO did it??? Try asking who is hiding it, blocking access to it!

    • The minister of defence has an encyclopedic knowledge of what happened, telling the world with all the confidence of an eye witness that gallons of gasoline caught fire and burnt human beings and buildings. And these were quickly buried in one mass grave, contrary to local laws and customs!!!!!!. And why would the military suddenly substitute for relatives in burying the dead????????

  3. The official statement, might still be `zero mort`. Francophones are busy wiping out
    Anglophones gradually. Anglos, still thinking, that we are brothers and sisters in
    jesus` name. But this same Jesus, has told us that `we perish, because of want of
    knowledge`. Knowledge here, meaning it is time for all Anglos, to wake up from
    `dullness`, and fight like never before. But they, still believe in folks like Gerald Ngala
    and prof Ngole Ngole etc.

dolor lectus tempus massa sed fringilla ultricies adipiscing et, velit, sem, risus