Home / Français / Cameroun : la Commission anti-corruption épingle le ministère des Marchés publics (rapport)

Cameroun : la Commission anti-corruption épingle le ministère des Marchés publics (rapport)

APAnews | Le ministère des marchés publics (MINMAP) est l’administration publique la plus corrompue du Cameroun, indique la Commission nationale anti-corruption (CONAC) dans son rapport 2017 sur l’état de la corruption reçu mercredi à APA.

Ce département ministériel, à travers ses services centraux et déconcentrés, occupe le premier rang de l’indice de perception de la corruption au Cameroun avec une moyenne de 7,77 sur 10, précise le rapport d’après qui  « le secteur des marchés publics est celui où l’on registre le plus les actes de corruption au Cameroun ».

Dans le classement des administrations publiques les plus corrompues, le ministère en charge des Marchés publics est talonné par les services centraux du ministère des Finances (MINFI), dont dépendent la Direction générale des impôts (DGI), la Direction générale de douanes (DGD), la Direction générale du Budget (DGB) ainsi que la Direction générale du trésor et de la coopération monétaire (DGTCM).

Outre ces deux administrations, le top 5 des services publics les plus corrompus au Cameroun est complété par les juridictions du ministère de la Justice, le corps de la gendarmerie nationale du ministère de la Défense ainsi que le ministère des Transports.

En revanche, avec des notes respectives de 0,50 sur 10 et 00 sur 10, la CONAC et les Services de la Primature sont les moins corrompus au Cameroun, relève le rapport.

Pour aboutir à ce classement, la CONAC dit avoir fait une enquête sur le terrain, en donnant la parole à un échantillon de 6.145 personnes disséminées dans les 360 arrondissements du Cameroun.

Cet échantillon de personnes était interrogé sur leur appréciation des efforts et des résultats obtenus après cinq années d’implémentation de la stratégie nationale de lutte contre la corruption au Cameroun.

Check Also

Boko Haram incendie une centaine de maisons au Cameroun

APAnews | Près d’une centaine de maisons ont été incendiées par des terroristes de Boko …

One comment

  1. SEPARATIST aka SECESSIONIST

    **** BIYA’S FOOLISH DECISIONS ****

    BACKGROUND INFORMATION

    Dictator Biya granted his people two EXTRAORDINARY public holidays (24.12.2018 and 31.12.2018).

    FINANCIAL IMPACT

    GDP Cameroon ( 2018 ) = 34,8 billion USD
    1 USD = 600 FCFA
    34,8 x 600 = 20800 billion FCFA

    Number of days in 2018 = 365

    GDP per day = 20800 / 365 = 57.2 billion FCFA

    GDP for two days = 114.4 billion FCFA

    CONCLUSION

    LRC lost 114.4 billion FCFA because of the two public holidays granted by Dictator Biya.

    The same Biya went to China to beg for money for his so-called “plan d’urgence for the Anglophones”.
    China gave him 1.7 billion FCFA.

    The country lost 114.4 billion FCFA because of two foolish public holidays.
    China gave the country the chicken change of 1.7 billion FCFA