Home / Français / Cameroun : seules 30% des mères allaitent leurs bébés (pédiatres)

Cameroun : seules 30% des mères allaitent leurs bébés (pédiatres)

APAnews | L’allaitement maternel des nourrissons âgés de zéro à six mois ne représente que 30% au Cameroun, a révélé mercredi l’Association camerounaise des femmes médecins (ACAFEM), célébrant dans le cadre d’une activité la semaine nationale dédiée à ce type d’allaitement.

« D’après les statistiques de la dernière enquête de démographie de santé de 2018, à peine 30% des nourrissons de zéro à cinq mois sont sous l’allaitement maternel exclusif. Alors qu’on devrait s’attendre à un taux de 50% au moins jusqu’à six mois », a soutenu Pr. Anne Esther Njom Nlend, présidente de l’ACAFEM, notant par ailleurs que « les chiffres sont encore plus bas à six mois ».

Selon cette association composée essentiellement de pédiatres, 70% des mères qui donnent le lait maternel à leurs bébés ajoutent des aliments comme la bouillie ou la farine.
Sauf que « pour réduire la mortalité néonatale et infantile, l’allaitement maternel exclusif reste incontournable de zéro à six mois », a-t-elle estimé.

Anne Esther Njom Nlend ajoute : « Notre action cette année vise le renforcement d’une coalition qui réunit toutes les associations qui interviennent dans le domaine périnatal ».

D’autres spécialistes ont également souligné que des risques de survenance d’AVC et des prédispositions à l’obésité chez les personnes adultes n’ayant pas été bien nourries au lait maternel pendant les six premiers mois ayant suivis leur naissance sont bien possibles.

Voilà l’explication, selon eux, de cette journée qui vise en partie à sensibiliser sur les bonnes pratiques en allaitement, sans oublier les causeries éducatives avec des mères allaitantes.

« Il est également question d’impliquer les pères et les familles afin qu’ils aident les mamans à allaiter. Parce que, souvent, la mère veut allaiter, mais sa belle-mère par exemple lui fait savoir que le lait ne suffit pas et qu’il faut donner en plus la bouillie au bébé », ont-ils aussi souligné.

Appelant à dépasser les freins culturels qui n’ont « aucun fondement scientifique », l’ACAFEM insiste par ailleurs sur l’importance d’allaiter les bébés étant donné « qu’une femme qui ajoute des compléments alimentaires à l’allaitement de son bébé avant ses six mois n’aide pas son enfant ».

Check Also

Lutte contre Boko Haram: un jeune camerounais lance un drone à l’énergie solaire

APAnews | Un jeune inventeur camerounais, en guise de contribution à la lutte que mène …

2 comments

  1. Breastfeeding is so protective against weakness in a humans life .Also the muscles contract in the woman’s body while she breastfeeding using up the extra nutrition accumulated to have a baby in the first place . Advertising for powdered milk should be banned or limited to only in pharmacy’s ,if consumers are being mislead into thinking its better than breastmilk .Period.

  2. If a woman has the ability to breastfeed ,money should be spent on her diet so she can continue doing so for at least 8 months rather than powdered milk.

Aliquam pulvinar mattis diam quis consectetur consequat. accumsan lectus sed