Home / Français / Cameroun : une structure pour réinsérer les ex-miliciens

Cameroun : une structure pour réinsérer les ex-miliciens

africanews | Création au Cameroun du Comité National de désarmement, de démobilisation et de réintégration.
D’après un communiqué de la présidence camerounaise cette structure vise à offrir “ un cadre d’accueil et de réinsertion sociale aux repentis du Boko Haram et aux membres des groupes armés du nord-ouest et du sud-ouest.”

Le comité sera dirigé par un coordonnateur placé sous l’autorité du Premier ministre d’après le communiqué de la présidence camerounaise qui précise que des centres seront ouverts à Mora dans l’extrême -nord – uo l’on a déjà enregistré une centaine de repentis de Boko Haram, à Bamenda dans le nord-ouest et Buéa dans le sud-ouest.

Ces centres serviront de cadre au désarmement, à la démobilisation et à la réintégration.
La création de cette structure complète le plan d’assistance humanitaire d’urgence et le centre de coordination de l’assistance humanitaire des régions du nord et du sud-ouest.

Le calendrier des activités ni le financement de ce comité ne sont pas encore connus.
Les poufendeurs de cette structure , souligent qu’un accord de cessez-le-feu dans les régions du nord et du sud-ouest notamment aurait dû précéder la création de ce Comité National de désarmement, de démobilisation et de réintégration…

Check Also

Lucien Agoumé, 16 ans, convoité par le Barça et sélectionnable par les Lions indomptables

Jeune Afrique | Âgé de 16 ans, Lucien Agoumé, Franco-Camerounais évoluant actuellement au FC Sochaux …

One comment

  1. Most of these lost souls should go to an re-education institution before freeing them.