Home / Business / CAMRAIL met en service cinq nouvelles locomotives

CAMRAIL met en service cinq nouvelles locomotives

APAnews | La Cameroon railways (CAMRAIL), filiale du Groupe Bolloré, concessionnaire du chemin de fer camerounais, a procédé vendredi à la mise en circulation de cinq nouvelles locomotives acquises en janvier dernier à hauteur de 12,3 milliards de FCFA auprès du constructeur américain General Electric, a appris APA samedi auprès des responsables de cette entreprise.

D’une puissance de 3300 CV chacune, « elles sont dotées des dernières technologies dont un système anti-patinage qui viendront renforcer les capacités de traction de CAMRAIL et améliorer la qualité des services offerts aux usagers », a indiqué la direction générale dans un communiqué de presse.

Ces nouvelles acquisitions font partie d’une commande de neuf locomotives réalisées par l’État du Cameroun qui prendra en charge le financement des quatre autres locomotives restantes.

La mise en service qui avait pour cadre la gare centrale de Bessengue à Douala, était placée sous la présidence du ministre des Transports, Ernest Massena Ngalle Bibehe, en présence de Mohamed Diop, directeur régional Golfe de Guinée de Bolloré Transport & Logistics, d’Aboubakar Abbo et Pascal Miny respectivement président du conseil d’administration et directeur général de CAMRAIL.

La mise en mise en service de ce matériel roulant intervient après qu’une vingtaine de collaborateurs de CAMRAIL a suivi une formation aux États-Unis dans les ateliers du constructeur américain General Electric.

Selon les responsables de CAMRAIL, « ces acquisitions s’inscrivent dans le cadre du 2ème Plan quinquennal des investissements ferroviaires qui prévoit par ailleurs l’acquisition par l’État du Cameroun du matériel roulant destiné à la relance des activités voyageurs, soit 25 voitures auprès de CIM-SSRT et 5 modules autorails auprès de la société suisse STADLER ».

Avec 1500 salariés et 4000 emplois indirects, CAMRAIL qui est à sa vingtième année d’activités dans le pays « est un acteur majeur du développement économique et social au Cameroun », avec en moyenne 12 milliards de francs CFA d’investissement par an.

Chaque année, l’entreprise reverse en moyenne 10 milliards de FCFA chaque année à l’État du Cameroun au titre des redevances, taxes et impôts, ont assuré ses dirigeants.

Check Also

Le rationnement des devises inquiète le patronat camerounais

APAnews | Le Groupement interpatronal du Cameroun (Gicam) a fait part jeudi de ses inquiétudes …

5 comments

  1. This report is useless on many counts.
    Count one: so what is the turnover of the company?
    If it is 12 BN how can you pay taxes worth 10 BN FCFA?

    Count two: Bolloré and his French friends are investing because they are cock sure they will get Ndian oil. Meanwhile non of these locomotives are destined for Anglophone Cameroon, yet our resources are being used to pay for them.
    We are not gonna take it!
    Amba will right the wrongs

  2. Bushman keep barking like mad dog we don’t care!!!
    This is internal matters, strictly Cameroonian period. ..
    We don’t need fereigners to come here and tell us how we should handle our business.
    Bamenda soon will be cut off from our beautiful country and as I know all of you are doctor-barrister xxxx will rule your fucked up ambashit land.
    Ndian oil ndian oil every day, oil that was sold by ayaba cho in England or ayuk tabe? ??
    Keep dreaming moron.
    Faites des commentaires sur ce qui se passe dans votre pays ambazonia .si gerons mal nos affaires les fils et filles du Cameroun vont s’entendre tot ou tard.
    Quand a vous vous serez independent bientot avec votre Bamenda.

  3. Ne l’oubliez jamais….Bamenda ET le Sud-Ouest…..ensemble.
    Pourquoi leur union sacrée vous chagrin-t-il autant?
    Vous apprendrez a vivre de la sueure de votre front très bientôt.
    Ambaland will be free.
    You will account for all the oil from 1965 as part of our departure deal. We have learnt well from the Brexit conditions.

  4. Locomotives, what a shame for a Country . Most african countries in the 21st century have ambarked into high Speed modern Trains. Cameroon is celebrating a dump pit of waste . This Country is doomed under this regim.

  5. Augustine Enow Agbor

    This locomotives where made in the 1950s and someone calls them novelle. French language might have a different definition for new. The heading should read, “CAMRAIL Bought Used Locomotives made in the 1950s.”

porta. elit. mattis dolor facilisis amet,