CAN-2022 : le Cameroun s’impose face à de vaillants Comoriens, privés de gardien

France 24 | Le Cameroun a remporté son huitième de finale malgré la résistance héroïque des Comores (2-1) qui ont disputé ce match sans gardien de métier dans les buts et réduits à 10 quasiment toute la rencontre.

Un match de la honte et des Comores héroïques malgré tout. Plus que la qualification du Cameroun pour les quarts de finale de la CAN-2022 après sa victoire face aux Comores (2-1), c’est ce que les fans de football retiendront du match qui s’est déroulé lundi 24 janvier au stade Paul Biya d’Olembé, alors que les Lions indomptables affronteront la Gambie au prochain tour.

Ce huitième de finale entre le pays hôte et les Comores, qui disputent leur première phase finale de CAN, risque probablement de faire davantage parler pour ce qui s’est passé hors du terrain. Samedi, douze cas de Covid-19 étaient détectés dans la délégation comorienne, laissant les Coelocanthes sans gardien : Ali Ahamada et Moyadh Ousseini sont positifs tandis que l’habituel titulaire Salim Ben Boina s’est blessé au début de la compétition.

À quelques heures du coup d’envoi, les supporters du Petit poucet reprennent espoir : un test d’Ali Ahamada est revenu négatif. Cependant, à quelques minutes de la rencontre, c’est la douche froide : la CAF ne l’autorise pas à jouer, en vertu d’un règlement édicté la veille. Pour ajouter à l’injure, le car des joueurs est pris dans les embouteillages, ce qui contraint les Comoriens à tenir leur briefing d’avant-match dans le bus.

Check Also

Cameroonian minister warns against expelling pregnant girls from school

CGTN | Cameroon’s Minister of Secondary Education, Pauline Nalova Lyonga said on Tuesday she was …

2 comments

  1. Lol.The world saw what happened. Quel humiliation quel humiliation quel honte.

  2. I don’t like our center defense with ngadue and castello very slow reaction from them . both of team can’t run jerome and ngadue is better that way Jerome ogeugene can compensate for ngadue slowness