CAN au Cameroun: à un mois de la compétition, les paris vont bon train

RFI | Dans un mois, ce sera le coup d’envoi de la Coupe d’Afrique des nations de football, au Cameroun. Le rendez-vous majeur du foot continental. Le pays se prépare à accueillir la compétition. Les amateurs de paris sportifs aussi. Mais entre l’amour des Lions indomptables et l’appât du gain, les cœurs balancent avec le sourire.

Dans le quartier Mvog Ada, proche du centre-ville de Yaoundé, à l’heure de la pause déjeuner, tous les sièges devant les ordinateurs de cette enseigne de paris sportifs sont occupés. « J’étais en train de pronostiquer sur les matches de ce soir pour être sûr et certain que ça va payer. »

Serge vient ici régulièrement. Comme Maurice. En ce moment, c’est le football européen qui domine, mais la CAN 2021 approche et il s’en réjouit : « Je ne fais pas partie de la génération qui a pu profiter de la première CAN de 1972 qu’on a connu au Cameroun. C’est une opportunité à ne pas rater. »

Quel pronostic pour le match d’ouverture Cameroun- Burkina Faso ? Théo est lui 100% pour les Lions indomptables : « Naturellement, je parie pour le Cameroun. La première mi-temps, ils gagnent, la deuxième, ils gagnent et deux trois buts dans le match. »

« Question argent, il n’y a pas de sentiment »

Serge, moins optimiste, préfère ne pas mélanger argent et sentiment : « Je vais juste souhaiter que mon pays gagne sans mélanger le pari. »

Maurice, lui, n’a pas d’état d’âme : « Si je trouve que l’adversaire est supérieur au Cameroun et que ça peut m’apporter un plus dans mon gain, je mise sur lui. Question argent, il n’y a pas de sentiment. On n’est pas là pour perdre. »

Mais s’il n’y pas d’argent en jeu, tous trois souhaitent voir le Cameroun remporter le trophée.

Check Also

Cameroonian minister warns against expelling pregnant girls from school

CGTN | Cameroon’s Minister of Secondary Education, Pauline Nalova Lyonga said on Tuesday she was …