Home / Français / Douze étudiants enlevés par des sécessionnistes camerounais

Douze étudiants enlevés par des sécessionnistes camerounais

APAnews | Au total, douze étudiants, dont cinq filles de l’université camerounaise de Bamenda (Nord-Ouest) ont été enlevés, mardi, au sein de leur campus par des sécessionnistes anglophones, a appris APA mercredi de sources concordantes.

Les insurgés, en grand nombre, ont fait irruption dans l’enceinte de l’établissement et tiré tirant en l’air, semant la panique sur leur passage et prenant au collet les traînards.

Dans la soirée, une vidéo postée sur les réseaux sociaux par leurs ravisseurs, présentait de jeunes otages à la mine déconfite, alignés contre un mur dans une maison abandonnée.

Les sécessionnistes, qui se réclament de la «République d’Ambazonie», mais dont on ne voit pas les visages, déclarent en fond sonore vouloir passer un «message fort» aux autres étudiants de ladite université d’État, à qui ils ont demandé de ne plus se rendre au campus et qui s’entêtent.

Les kidnappeurs ont néanmoins promis de les libérer, tout en menaçant de tuer les prochains étudiants surpris dans le campus car, ne respectant pas le mot d’ordre d’«école morte» jusqu’à la libération de l’Ambazonie.

En novembre dernier, les sécessionnistes avaient enlevé puis relâché une centaine d’élèves du secondaire dans la même région, une façon selon plusieurs observateurs de semer la psychose et obtenir la fermeture des écoles.

L’assaut des sécessionnistes sur l’université de Bamenda intervient quelques jours après la création, par décret présidentiel, du Comité national de désarmement, de démobilisation et de réintégration visant à ramener, au sein de la famille, ceux qui ont pris les armes contre le Cameroun dans les régions de l’Extrême-Nord, du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, mais dont les séparatistes semblent faire peu de cas.

Check Also

Boko Haram incendie une centaine de maisons au Cameroun

APAnews | Près d’une centaine de maisons ont été incendiées par des terroristes de Boko …

9 comments

  1. Just trying to locate those bastards “ ambazonia “ and killing them all .

    Kikikkkiki

    • We are trying as well to locate you as well.you and CameroUnese don’t have the monopoly of violence

  2. Which “famille” are we talking about?
    These people have not treated us as human beings. How much more “family”?

  3. A stuborn fly, chases the corpse to the grave. A word to a wise, is sufficient.
    Do whatever, when next another group disobeys.

    • If you have to resort to such desperation then it simply means that you don’t have the support you imagine that you have! People who love you come to you even if you are the most wretched man, Joshua.

      • Wise words. Killing your own people will not help you. Your target is in Yaounde, thats where you need to win your fight.

  4. Ambaland must be free

  5. the end of ambasonia kikikikikikkikikikikikki

  6. Where did you get all this information ? any Cameroon prison will not contain 3000 persons . please do not use social media to mislead people. give your source of information . I am very worry about Blame game of Killing in those 2 provinces.
    i did not see anything Amba boys are doing to protect the population.

    i do not believed the Army will burn houses and kill the people they are suppose to protect. i think the retaliation of the army will be after the attack to the population or the people suspected to be Amba boys who are not giving information to the Army to help protect them. (because of intimidation to be Killed by Amba boys soon the Army Live) . you are standing outside the country and sending innocent children to be killed for the sake of Free