Home / Africa / L’armée camerounaise dénonce un projet de mur équato-guinéen à la frontière

L’armée camerounaise dénonce un projet de mur équato-guinéen à la frontière

VOA | Un général de l’armée camerounaise affirme que les forces de défense ne permettront “aucune intrusion illicite” sur le territoire camerounais. Malabo n’a fait aucun commentaire dans l’immédiat.

L’armée camerounaise a dénoncé mardi l’empiétement du territoire du Cameroun par la Guinée équatoriale qui projette de construire un mur le long de la frontière entre les deux pays.

A Kyé Ossi, ville camerounaise frontalière de la Guinée équatoriale, “nous avons constaté que des militaires équato-guinéens ont traversé la rivière (qui matérialise la frontière naturelle) et ont posé des jalons du côté camerounais”, a expliqué un officier de l’armée s’exprimant sous le couvert de l’anonymat.

Ces jalons empiètent sur “notre territoire sur une profondeur variant entre 1 et 2 kilomètres”, a-t-il ajouté.

Fin juillet, le patron des armées camerounaises, le général René Claude Meka, s’est rendu sur place afin de “constater l’empiétement de la frontière” et d’observer “les velléités expansionnistes du voisin équato-guinéen”, selon un reportage diffusé samedi à la radio d’Etat.

Le général a également prévenu que les forces de défense du Cameroun ne permettraient “aucune intrusion illicite” sur son territoire.

Interrogées par l’AFP, les autorités équato-guinéennes n’ont pas fait de commentaire.

Des travaux ont été constatés par des habitants équato-guinéens, comme Gustavo Ondo, interrogé au téléphone.

“Tout le long de la frontière (…), tout est déjà défriché, on nous dit que c’est la clôture ou le mur qui va être construit pour notre frontière avec le Cameroun”, affirme-t-il.

La Guinée équatoriale estime que le Cameroun laisse de nombreux ressortissants d’Afrique de l’Ouest transiter par son territoire pour se retrouver illégalement sur son territoire, selon des sources concordantes.

Malabo surveille particulièrement cette frontière où une trentaine d’hommes armés avaient été arrêtés et accusés d’avoir tenté un coup d’Etat contre le régime de Malabo fin décembre 2017.

La Guinée équatoriale avait alors abandonné l’accord de libre circulation en Afrique centrale qui venait d’être ratifié.

Check Also

Lutte contre Boko Haram: un jeune camerounais lance un drone à l’énergie solaire

APAnews | Un jeune inventeur camerounais, en guise de contribution à la lutte que mène …

4 comments

  1. Mr. Meka should get used to walls. We also plan to build one along another river, the Mungo.
    When people decide to behave like animals, their neighbours must take action to protect themselves.
    Obiang Nguema is doing it…Sisiku will do it

  2. In Gabon, Cameroonians are regarded as thieves. In Equatorial Guenea, they are nothing but shit and that is whythey are being fenced out. Ambazonia sees them as murderers and must be terminated. You are being besieged from north South, East and West. When shall you realize that you are an eye-sore that needs to be eliminated?

  3. how long will cameroonians wait to throw this useless yaounde Govt..
    EVen Equatorial Guinea a BULU_BETI group is already running away from the brothers governing Cameroon..
    These govt is the worse in the world..
    They are the most useless people in the world..
    Please AMBA boys , help liberate this country …
    Please BAS join the fight and liberate Cameroon..
    Please the lazy Frogs eating Bread and SArdine all the time, wake up and liberate Cameroon from the Thieves, the Gorillas from the forest..
    Cameroon is for all of us..Hang this despot on DIAPERS with his Gang of thieves…
    SOnara is gone, CDC is gone, and the war is 3 years…DO you know how many years we have fallen bck?..

    Think of our country and chased these thieves before its too late…

ut tristique sed libero dolor accumsan mattis mattis nunc consequat. eleifend Praesent