Home / Français / Update: décès de Jean-Pierre Saah, célèbre producteur de musique

Update: décès de Jean-Pierre Saah, célèbre producteur de musique

Jeune Afrique | Jean-Pierre Saah, fondateur du célèbre label JPS Production, a été tué au cours d’une agression à son domicile. Un premier suspect aurait déjà été identifié après l’ouverture de l’enquête. L’homme d’affaires, qui avait notamment produit Manu Dibango ou le groupe Magic System, était à la tête d’une fortune aux origines douteuses

Jean Pierre Saah

Jean-Pierre Saah, producteur de musique réputé à travers le continent africain, a été retrouvé mort dans la nuit du 31 mars au 1 avril à la suite d’une agression perpétrée par des individus non identifiés, dans sa résidence située au quartier Bonabéri, dans le 4e arrondissement de la ville de Douala. Sa belle-mère et son fils, présents au moment des faits, sont eux sains et saufs.
Le natif de Bangangté (région de l’Ouest), âgé d’une soixantaine d’années, aurait été ligoté par ses assaillants, qui attendaient son retour à son domicile aux alentours de 22 heures, selon des sources chargées de l’enquête et des proches du défunt interrogés sur les lieux par Jeune Afrique.

Un premier suspect identifié

Les téléphones portables, des biens de valeur et une importante somme d’argent ont notamment été dérodés. Selon les premiers éléments de l’enquête, le producteur aurait été étouffé.

L’enquête, qui a immédiatement été ouverte pour retrouver les auteurs, a été confiée au commissariat central N3. Un suspect a déjà été identifié : il s’agit du vigile du domicile du producteur, qui est porté disparu depuis l’agression.

Producteur de Manu Dibango ou Magic System

Le décès de Jean-Pierre Saah a suscité une vague d’émotion dans l’opinion publique, et en particulier au sein du milieu artistique. « C’est une terrible perte pour la famille des artistes, car c’est vers lui que nous allions lorsque nous rencontrions des difficultés. Vers qui irons-nous maintenant ? C’est écœurant », a déploré l’artiste Nicole Mara, contactée par Jeune Afrique. « Chaque artiste passé sous son label a connu un suivi incomparable et un traitement inoubliable », a également réagi sur Facebook la chanteuse camerounaise Lady Ponce.

L’homme était l’une des grandes figures de la production musicale sur le continent. De Manu Dibango au groupe ivoirien Magic System, en passant par l’artiste congolais Werrason, les Sud-Africains du Makoma, les Camerounais Grace Decca, Lady Ponce ou encore Petit Pays, le fondateur du label JPS Production était devenu un incontournable des milieux de la musique à la fin des années 1990 et 2000.

Une fortune aux origines obscures

Si ces investissements artistiques sont considérables et caractéristiques de la fortune de cet homme d’affaires, ses activités auraient parfois été plus obscures. Il a de ce fait longtemps été considéré comme l’un des « feyman » camerounais – ces hommes d’affaires passés maîtres dans l’arnaque -, du fait de l’opacité qui entourait l’origine de sa fortune. Des doutes renforcés par d’anciens collaborateurs, qui estiment que la musique n’était qu’un paravent, masquant des business secrets. « JPS ne vivait pas que de la musique. Il y a investi beaucoup d’argent, mais je suis sûr, ayant travaillé avec lui, qu’il n’en a pas récupéré autant », a confié à Jeune Afrique un de ces anciens partenaires, qui a requis l’anonymat.

Plus discret depuis la crise du disque ayant entraîné la chute de son empire, Jean-Pierre Saah n’était pourtant pas à l’abri de rumeurs, parfois des plus étranges. La dernière, datant de 2015, l’annonçait emprisonné dans un pays arabe, les yeux crevés et les doigts mutilés, à la suite d’une opération d’arnaque qui aurait mal tourné. L’homme d’affaires avait réussi à démentir ces fausses informations, en faisant plusieurs apparitions publiques quelques semaines plus tard.

Check Also

Le rationnement des devises inquiète le patronat camerounais

APAnews | Le Groupement interpatronal du Cameroun (Gicam) a fait part jeudi de ses inquiétudes …

14 comments

  1. To be wealthy or even remotely related to a wealthy Cameroonian these days is a very high risk!!!!!!! This must come as a real shock to all those enamored of flaunting their wealth for all to see.

  2. ZERO VIVRE ENSEMBLE

    Sooner than later, LRC will accuse the “secessionists” of having killed Jean Pierre Saah.

    • @ZERO VIVRE ENSEMBLE
      Have you finished killing and abducting innocent anglophones? Bunch of idiots. When will you learn? Stupid ambazonia fanatic.

      • ZERO VIVRE ENSEMBLE

        **** FOOD FOR THOUGHT ****

        “La seule interrogation pour un Camerounais digne et soucieux de l’avenir de son pays, c’est celle de savoir, pendant combien de temps encore ce pays riche en ressources de toutes sortes et doté de personnes intelligentes, continuera à être dirigé selon des principes dignes d’une «association de malfaiteurs».

      • ZERO VIVRE ENSEMBLE

        **** FOOD FOR THOUGHT No.2 ****

        «L’option de la guerre n’est pas la meilleure solution. Le Président parle d’entrepreneurs de guerre, mais nous constatons que les véritables entrepreneurs de guerre, c’est le régime de M. Biya et lui-même. On n’a jamais vu un Président de la République qui déclare la guerre contre son peuple»

        YOU BE THE JUDGE !!!!

      • ZERO VIVRE ENSEMBLE

        **** FOOD FOR THOUGHT No.3 ****

        Southern Cameroons leaders have FINALLY created the Southern Cameroons Liberation Council (SCLC). Members of the SCLC have vowed to shake off FOREVER the fetters of French-sponsored annexionist-cum-assimilationist enslavement and trammels.

        The TOTAL, COMPLETE, IRREVERSIBLE and UNCONDITIONAL separation of SC from the God-forsaken INFORMAL “VIVRE ENSEMBLE” should now be considered as unstoppable.

        It is therefore high time for Dictator Biya to invite the French and Francafrique militaries to enter the battlefield because the BIR is NOT equal to the HERCULEAN task.

        BYE BYE LRC, BUEA HERE WE COME !!!!!!!

  3. This is april fool

  4. A happening that took place and was reported on the eve of April 1 can hardly be classified as April Fool!

  5. Mrd! JPS “Le poids lourd ” dixit Adele Rufine Ngono allias Lady ponce!
    Mrd! Le producteur le plus faro du Cameroun. L’un des meilleurs en Afrique! JPS production et le Cameroun perd un grand homme.
    Rest in Power Sir. And thank you for your work.

  6. As one makes his bed,,,,,,

  7. RIP big brother , I personally know dis brother back in the good old days , help us in our club business back in the day in Douala , my late friend in rond point deido kotto bass was in studio makasi of San fan we wanted him to produce the band but took us too dis brother studio instead and work + promotion was like a gift to us , is a good guy RIP JPS

  8. @ forever young, you have now told us yourself, that you are another con man { birds
    of same feathers}

  9. @joshua I was brought up in a business family in kumba my dad been a chief and a senior military official back in the good old days, also owned coffee ,cocoa,and palm oil/ rubber plantations , thus I did understand how to sale refine oil in liters from our farm to people in the neighborhood, or carrying the bunch of plantain behind the pick up truck from the farm to the market , when I became my own man the business intuition side of me didn’t go away but increase , thus I have done different business venture in Cameroon and around the world, even in academia I graduate with an NBA in business ,public administration, also study business law , public administration political science + philosophy so if been successful with a vast knowledge in life make me a conman Hallelujah to GoD almighty

mi, suscipit quis, elit. leo id mattis ipsum libero vulputate, ut