Home / Français / Les Camerounais impatients d’entendre le discours de Biya ce soir

Les Camerounais impatients d’entendre le discours de Biya ce soir

africanews | Paul Biya, le chef de l’Etat camerounais prendra la parole face à la nation ce mardi 10 septembre, a indiqué sur ses réseaux sociaux le média national CRTV. C’est un fait rare, car le dirigeant camerounais ne s’adresse généralement à ses compatriotes qu‘à l’occasion du Nouvel An et de la Fête nationale de la Jeunesse. Un fait suffisamment inédit pour susciter les spéculations au sein de la population camerounaise.

De quoi parlera Paul Biya ce mardi ? Le contexte dans lequel intervient la démarche présidentielle est si mouvementé qu’il laisse entrevoir une pile de sujets sur lesquels pourraient intervenir le président camerounais. En premier lieu, la crise anglophone qui a notamment retardé la rentrée scolaire dans certaines localités des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest et entraîné un vaste mouvement d’exode.

Pour les analystes politiques, la condamnation des leaders anglophones courant août aurait envenimé la situation dans ces régions. Alors ce soir, il est possible que le président de la République annonce l’amnistie des leaders anglophones afin de donner la chance à un dialogue national, pense-t-on dans les milieux camerounais.

Le cas Kamto à l’ordre du jour ?

Autre poche d’instabilité, et probable sujet que pourrait aborder Paul Biya, le procès de son opposant Maurice Kamto. Le leader du Mouvement pour le changement démocratique est détenu depuis plusieurs mois. Alors que son numéro a été condamné à deux ans de prison, Maurice Kamtot risque la peine capitale notamment pour « insurrection » et « trahison ».

Le chef de l’Etat fera-t-il également interférence dans le système judiciaire afin d’ordonner un non dans ce procès ? Accordera-t-il la grâce à son opposant afin de surseoir à la crise politique consécutive à la dernière présidentielle d’octobre 2018 ? Ces questions font leur bout de chemin au Cameroun.

Toujours sur le plan politique, le dossier des élections législatives et locales déjà reportées à plusieurs reprises est également prédit dans l’agenda du président Biya. Et, plus improbable, certains imaginent une démission du dirigeant camerounais, au pouvoir depuis 37 ans.

La communication présidentielle, elle, n’a rien laissé filtré de ce rendez-vous avec la nation camerounaise. Rendez-vous est donc pris pour ce mardi 10 septembre à 19h GMT sur la radio et la télévision nationale du Cameroun.

Check Also

Paul Biya précise les thèmes du Grand dialogue national

APAnews | Le chef de l’État camerounais, Paul Biya a décliné, lundi, les grandes thématiques …

4 comments

  1. Hang this Tyrant in the nearest Tree..
    Hang this despot if possible..
    This is the worst living human in Africa..
    Even a chimp will do better not to talk of a dog..
    These Gorillas from the Equatorial Forest are a curse to Cameroon..
    Lots of money was stolen and given to these BULU-BETI fools..They cant even take care of themselves…
    They cant even get rich..They cant even invest..They end up eating and broking the pot..
    In 10 years, they will be the poorest Cameroonians despite being fed with a golden spoon..
    Lazy gorillas..
    What this old Gorilla on diapers say?
    HE has failed for 37 years….
    Cameroon will only change and progress when these BIKUTSI dancers and red wine drunkards are gone…
    Its about ruling a nation not drinking MAJUNGA-retarded non creative idiots

  2. Imagine the nonsense this man is spewing in the name of a speech.
    He thinks we are joking.
    Amba is not in this non-sense of vivre ensemble.
    United Nations is waiting for you.
    The dialogue you promise is scheduled for after the UN security council.
    Hahahahahaha, funny.
    We are not going to take it.

  3. This man thinks he can continue to frighten people.
    Même Paul Biya devra tôt our tard rendre compte

  4. Le vieux père çi, la rétraite n’est pas une punition

dolor. Donec neque. risus. amet, ante. accumsan diam Praesent