Mort de Woungly Massaga, figure de la lutte armée pour l’indépendance

RFI | Woungly Massaga, panafricaniste révolutionnaire, figure de la lutte armée pour l’indépendance du Cameroun s’est éteint samedi 17 octobre à Yaoundé, à l’âge de 84 ans.

Surnommé « Commandant Kissamba », Woungly Massaga fut à la fin des années 1960 l’un des leaders de ce mouvement indépendantiste alors en conflit avec le pouvoir camerounais d’Ahamadou Ahidjo et la France. Il est mort à Yaoundé le samedi 17 octobre à l’âge de 84 ans.

Au début des années 1970, il relance l’UPC, parti fondé pour obtenir l’indépendance du Carmoun, après l’assassinat de nombre de ses dirigeants, avant d’en devenir le secrétaire général dans les années 1980.

Woungly Massaga avait également conseillé plusieurs présidents comme le Ghanéen Kwame Nkrumah et l’Angolais Agostinho Neto.

Check Also

US Ice officers ‘used torture to make Africans sign own deportation orders’

The Guardian | Cameroonians say officers choked, beat and threatened to kill them, as lawyers …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 characters available

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

commodo Praesent odio consectetur eget tempus ut quis id sed commodo non