Home / Français / Nord du Cameroun : 110 écoles fermées à cause de l’insécurité

Nord du Cameroun : 110 écoles fermées à cause de l’insécurité

APAnews | Cent-dix établissements publics et privés de l’Enseignement maternel, primaire et secondaire ont été fermés dans la partie nord du Cameroun en raison de l’insécurité, a appris APA ce lundi auprès d’autorités locales.

Les établissements fermés sont situés dans les régions de l’Adamaoua et du Nord où les coupeurs de route dictent leur loi en procédant notamment à des prises d’otages. Pour libérer les otages, les bandits demandent aux familles touchées le paiement de rançons.

Ne pouvant pas assurer la sécurité des élèves et de leurs formateurs, les parents ont décidé de ne plus envoyer leurs enfants à l’école « sous le regard approbateur des pouvoirs publics », renseigne une source au ministère de l’Education de base.

« Nous étions fatigués de payer des rançons tout le temps pour que des ravisseurs libèrent nos enfants. Malgré nos complaintes, nous avons été contraints de laisser nos enfants à la maison », a indiqué, sous le couvert de l’anonymat, un chef de village dans la région de l’Adamaoua.

D’après des Organisations non gouvernementales, la population de la région de l’Adamaoua a dépensé, ces trois dernières années, plus de 2 milliards F CFA à cause du vol de cheptel par les brigands et du paiement de rançons.

C’est la raison pour laquelle, le gouvernement camerounais a déployé, il y a quelques semaines dans cette partie du pays, une unité d’élite de la Gendarmerie nationale constituée de près de 500 éléments. Leur mission consiste à mettre fin aux exactions des coupeurs de route afin de permettre à la population locale de vaquer à ses occupations. 

Depuis fin 2016, le nord du Cameroun traverse une crise sécuritaire liée principalement aux actions des mouvements anglophones sécessionnistes. 

Check Also

Christophe Guilhou, nouvel ambassadeur de France au Cameroun

APAnews | Christophe Guilhou, 56 ans, diplômé de sciences politiques et de l’Institut des langues …

6 comments

  1. This is time lrc should exercise her sovereignty. Country that supports them against boku har am is out. The sata nic republic of cam is exposed.

  2. They rather invade NW and SW to burn loot and murder. What you are doing to defenceless people in Ambazonia will be reciprocated by Boko Haram in a way never seen before. Genocidal idiots.

    • The name is Ambaland or Ambazonia. NW or SW is a colonial concept to reduce the peoples of the former British southern Cameroons. Nothing good comes from cameroun.

  3. This is worrisome to me. The country is on the verge of collapse and this may lead to a military coup

  4. Firmware updating….. please Wait…… 10…20….

    Vous alleZ bientôt manger des cailloux.

    YOU KILL US, WE KILL YOU. OEIL POUR OEIL, DENT POUR DENT.
    AMBA BOY FALL, LA RIPOUBLIQUE MILITIA DOWN.

    International Right to Self defense. All Amba Families Shall Be equipped With M21 or AK47 like in ISRAEL.
    SELF DEFENSE IS A HUMAN RIGHT. Long Live Ambazonia. SElf Defense is a RIGHT. For Our Land. We Go Stand and Win The battle. 3 Years Done, Na Already Big Big Victory.

    You are burning our Houses now. HeHe, On arrive. Our Time is CominG.

    C’est fini le Njomassi
    C’est fini Les Bamenda
    C’est Fini Banana
    C’est Fini CDC
    C’est Fini Esclavage

    Next target is to BURN sonara. BURN SONARA. PUT FIRE FOR SONARA. Na dat money tree di keep dem for our AMBA LAND.ECONOMIC SABOTAGE A FOND LA CAISSE.Dry DEM.

elementum odio ut adipiscing felis neque. amet, venenatis, elit.