Home / Business / Nouvelles attributions des magasins pour éviter une paralysie du port de Douala

Nouvelles attributions des magasins pour éviter une paralysie du port de Douala

APAnews | Les acconiers attributaires contestent l’opération d’attribution des magasins cales dans l’enceinte portuaire, d’où la décision de la direction générale du Port autonome de Douala (PAD) de lancer de nouvelles opérations en vue de trouver une solution devant éviter une paralysie des activités, ont annoncé, mardi, les responsables de cette plateforme portuaire.

Ce nouvel dispositif devait permettre de détendre l’atmosphère entre les responsables portuaires et le Groupement professionnel des acconiers du Cameroun (GPAC) qui entendait observer un mouvement d’humeur pour dénoncer cette situation.

« Il est porté à la connaissance de tous les acconiers attributaires de magasins cales par décision du 19 avril 2017 que suite aux contestations enregistrées relativement aux superficies exploitables, le PAD a procédé à nouveaux levés topographiques prenant en compte les prescriptions du code ISPS », écrit le directeur général du PAD Cyrus Ngo’o dans un communiqué dont APA a obtenu une copie.

Ainsi, les superficies issues de cette opération serviront de base à la facturation en cours, la finalité étant de parvenir à une décision concertée qui puisse satisfaire des attentes des parties prenantes.

Tenant compte de ces changements, « la durée conventionnelle de l’occupation des magasins initialement fixée à un an, est prorogée jusqu’au 31 mars 2019 ».

L’une des conséquences de ces changements c’est le report jusqu’au 1er février 2019, des demandes d’attributions des magasins cales pour le compte de la période 2019/2020.

Toutefois, précise-t-on au PAD, « le paiement des arriérés de redevances locatives de l’exercice écoulé sera une condition sine qua non pour bénéficier d’une nouvelle attribution ».

Check Also

Boko Haram incendie une centaine de maisons au Cameroun

APAnews | Près d’une centaine de maisons ont été incendiées par des terroristes de Boko …