Paul Biya exhorte la jeunesse des régions anglophones à déposer les armes

RFI | Au lendemain des élections législatives et municipales, de dimanche, dont on attend les résultats, le président camerounais Paul Biya, a adressé hier soir son traditionnel message à la jeunesse, en prélude à la fête de la Jeunesse, célébrée chaque 11 février. Il a mis l’accent sur sa volonté d’accélérer le processus de décentralisation, et lancé un appel aux jeunes des régions anglophones à déposer les armes.

Paul Biya s’est d’abord félicité d’avoir promulgué récemment deux textes de loi importants sur le chemin de la décentralisation : l’un sur le bilinguisme, l’autre qui prévoit plus d’autonomie pour les collectivités territoriales, notamment celles des deux régions anglophones.

« Il s’agit en réalité d’une véritable révolution pacifique qui répond aux aspirations de nos concitoyens à une meilleure participation à la gestion des affaires locales. À quoi s’ajoutent les dispositions d’un statut spécial pour les régions du nord-ouest et du sud-ouest, qui tient compte de leurs particularités sociales et culturelles. »

Paul Biya a également une lancé un nouvel appel à la jeunesse de ces deux régions où continuent de s’affronter séparatistes et forces armées. « Ceux qui se sont laissés enrôler dans des bandes armées et qui continuent d’entretenir un climat d’insécurité dans ces deux régions doivent déposer les armes, à l’exemple de ceux, nombreux, qui l’ont déjà fait et qui vivent tranquillement au sein de nos communautés. »

Le président camerounais les « exhorte à sortir de la brousse » et à retrouver « une vie normale » dans la société.

Check Also

Vers la suspension provisoire des activités de la Camair-Co

APA News | Le Directeur général de la Cameroon Airlines Corporation (Camair-Co), Louis Georges Njipendi …

3 comments

  1. “…..lancé un appel aux jeunes des régions anglophones à déposer les armes” ??????????

    Dictator Biya is indeed living in a fool’s paradise.
    He continues to daydream that the “secessionists” will one day drop weapons. He continues to resist the truth and deny reality. The BULU Dictator is indeed out of touch with reality. This is so because the “secessionists” will NEVER EVER, I repeat NEVER EVER surrender weapons. The truth of the matter they are instead upgrading their weaponry with BOMBS, RPGs etc.
    Dictator Biya FOOLISHLY started an UNWINNABLE war without an EXIT STRATEGY. He has realised that he cannot singlehandedly end his foolish war. He needs the approval of the ” secessionists” to end the war.

    • Of course, the “secessionists” will only accept to end the war if and only if the Anglophone Question has been COMPLETELY, TOTALLY, IRREVERSIBLY and UNCONDITIONALLY resolved.
      There are therefore only 2 (two ) options left for Dictator Biya to choose from:

      Option #1:

      a federation of 2(TWO) states EQUAL IN STATUS

      Option #2:

      the disintegration of the INFORMAL cohabitation resulting in the creation of two INDEPENDENT countries, viz:

      * “one and indivisible” SC
      * “one and indivisible” LRC

      THERE IS ZERO THIRD OPTION.

      Simply put, the so-called Special Slave Status (SSS )or the commission on bilingualism or military adventurism, or BEGGING the INVINCIBLE Amba boys to drop weapons is a sheer waste of precious time, energy and scarce resources.

      MARK MY WORDS!!!!!

  2. How bilingualism will solve the problems in SC, that has led to genocide, can
    only be explained by Biya / Musonge / cpdm cabals.
    This man, doesn`t want to stop killing and suffering the people of SC. What
    a president and a peoples.
    What one can draw from the cameroon military, is that it is only good at killing
    it`s citizen. But they have forgotten, the after math of it all. Nothing they say,
    `goes for nothing`.

amet, Praesent sit ipsum eleifend id commodo commodo vulputate,