Personnels logés par l’État : le Cameroun prend des mesures pour mettre fin au double emploi

Investir au Cameroun | Pour améliorer la qualité de la dépense publique en 2020, le ministre des Finances (Minfi), Louis Paul Motaze (photo), a pris des mesures pour un meilleur suivi du fichier des personnels logés par l’État. Il s’agit précisément du fichier des fonctionnaires et agents de l’État qui bénéficient d’une maison de fonction.

Du fait de la mauvaise tenue de ce fichier, certains personnels de l’État ont souvent continué de percevoir une indemnité de logement bien que bénéficiant déjà d’un logement de fonction.

Pour mettre fin à ce double emploi, la circulaire portant instructions relatives à l’exécution de la loi de finances 2020, signée, le 30 décembre dernier, par le Minfi, demande au ministère en charge du logement de dresser semestriellement un état des personnels logés par l’administration et de le transmettre aux services du Minfi (budget et Trésor) territorialement compétents pour suivi.

«?Les personnels logés par l’État ne perçoivent plus les indemnités de logement. Les contrôleurs financiers des administrations sont chargés de la suppression du code y relatif?», prescrit Louis Paul Motaze dans sa circulaire. «?Le cumul des avantages, le paiement des montants en sus, l’extension des avantages aux personnels ne devant pas en bénéficier et non prévus par la réglementation sont interdits?», martèle encore le document.

La mise en œuvre de ces prescriptions reste un défi. Par le passé, nombre d’instructions similaires n’ont pas été suivies d’effets.

Check Also

Yaoundé dément avoir massacré des civils en zone anglophone

APAnews | Le ministère camerounais de la Défense (Mindef) a, lundi par voie de communiqué, …

2 comments

  1. 95% of those who receive lodging allowances and still live in state quarters are the Betis. They are mostly of the gandermarie, or the police officers, even those in the civilian services mostly are also the Betis. What is really surprising is that, those who are responsible of the functions of checking of who is or who is not lodged in a state residential area, are all their Beti brothers.All this window dressing that the minister of finance is preaching will not work.What we need in Cameroon, is a change of regime and federated states.

  2. Wonders never ends in lrc. You get a job at which you do very little, you get a salary, you get housing, you get paid for making babies, you get allowances for going to no show conferences, you collect bribes. Nothing left for development of the country. Entitlement, free loading just like biya is the order of the day.

Curabitur lectus consequat. eget sem, adipiscing