Pour une dette de 9 milliards FCFA, Gaz du Cameroun ferme ses vannes à Eneo et menace de saisir la justice

Investir au Cameroun | Dans une note publiée le 3 juillet, Victoria Oil & Gas Plc (VOG), propriétaire de Gaz du Cameroun SA (GDC), annonce la résiliation de son contrat de fourniture de gaz à l’électricien Eneo, tout en menaçant d’ester en justice.

En effet, relate VOG, GDC fournit sans relâche du gaz naturel (30 MW) à Eneo via sa centrale électrique de Logbaba depuis 2015. Seulement, Eneo lui doit, à fin juin 2020, une dette de 16 millions $, soit environ 9,30 milliards de FCFA. Les relances de GDC n’y ont pas changé grand-chose. En raison de cette situation, GDC a signifié un avis de cas de défaut de paiement à Eneo conformément à la feuille de conditions contraignante signée le 2 juin 2020, qui comprenait une période de réparation de 30 jours.

«?Comme nous avons atteint l’expiration de cette période de recours, GDC n’a d’autre choix que de résilier l’accord de fourniture de gaz avec effet immédiat?», renseigne VOG. «?La société poursuivra désormais rigoureusement cette dette impayée par les voies légales à sa disposition, y compris une astreinte de trois mois d’honneur à la suite de la résiliation conformément à la feuille de conditions signée [le 2 juin 2020]?», ajoute l’entreprise.

La centrale de Logbaba a été mise en service en avril 2015. L’approvisionnement a été interrompu en janvier 2018, car Eneo, filiale du fonds d’investissement britannique Actis, a dû faire face à ses propres problèmes de trésorerie et de débiteurs. Mais il a été rétabli en décembre 2018 après une entente qui vient de voler en éclats.

Malgré les sollicitations, le concessionnaire du secteur de l’électricité jusqu’ici se garde de commenter la nouvelle.

Check Also

Nigerian “Ibom Air” plans routes to the CEMAC region via Libreville and Douala

Business in Cameroon | Ibom Air currently deploys a fleet of five 90-seat Bombardier CRJ900 …

2 comments

  1. Deux entreprises britanniques se disputent leurs dépouilles au Cameroun. Lorsqu’il n’y a pas de leadership dans un pays, tout le monde agit comme une bête dans la jungle. Les secteurs stratégiques de l’économie comme l’approvisionnement en énergie et la production d’électricité devraient être soumis à des réglementations strictes du gouvernement. Sauf au Cameroun, où tout est gratuit pour tous. Tout jack et Thomas sont les bienvenus sans examen. Désormais, la population générale sera celle qui souffrira de pannes de courant et de produits gâtés dans ses congélateurs. Pleure ma patrie bien-aimée, le Cameroun.

  2. Two British Companies fighting over their spoils in Cameroon. When there is no leadership in a country everyone acts like a beast in the Jungle. Strategic sectors of the economy like Energy supply and Power Generation should be under strict regulations by the government . Except in Cameroon, where everything is free for all . Any jack and Thomas is welcomed without scrutiny. Now the general population will be the ones suffering from power outages and spoiled goods in their freezers. Cry my beloved fatherland, Cameroon.

mattis sed neque. dolor id ultricies id, Donec