Home / Business / Samuel Eto’o se lance dans les paris sportifs

Samuel Eto’o se lance dans les paris sportifs

APAnews | L’ex-international de football camerounais, quadruple Ballon d’or africain, Samuel Eto’o Fils a annoncé, via les réseaux sociaux, le lancement d’une société de paris sportifs en ligne dénommée «Betoo».

«Tout simplement parce que ma vie est un ensemble de paris gagnés», affiche-t-il comme slogan, promettant «jusqu’à 150% de bonus» sur le basketball, le handball, le football et le tennis.

Si l’annonce rencontre l’enthousiasme des nombreux fans de l’ancienne star du ballon rond sur ses comptes électroniques, il s’en trouve également pour dénoncer cet investissement qui, pour beaucoup, vise à encourager la jeunesse aux jeux de hasard.

Avant Betoo, dont le contrat de concession a par ailleurs été attribué en février 2018 par l’administration camerounaise, le fraîchement retraité des arènes s’était déjà aventuré, sans succès, dans le domaine des affaires à l’instar de «Set’Mobile», une compagnie de téléphonie spécialisée dans la revente de services lancée en grandes pompes le 22 décembre 2011, et qui mettra la clé sous la porte en février 2013.

Le même insuccès sera constaté avec la Fondation Samuel Eto’o (Fundesport), créée en 2005 et qui, entre autres, devait s’investir dans la formation de jeunes footballeurs aussi bien au Cameroun qu’au Gabon.

Loin d’abandonner, en mi-novembre 2018, au sortir d’une audience avec le Premier ministre, l’ex-capitaine des Lions indomptables du Cameroun annonçait la mise en œuvre d’un programme international de charité 2019, dans le cadre l’organisation par son pays de la Coupe d’Afrique des nations (CAN). Il promettait notamment l’organisation d’un concert de musique, un match de gala avec des stars locales et mondiales, une soirée de gala pour la collecte de fonds en faveur de programmes sociaux destinés aux jeunes.

Était également prévu, un autre programme de construction d’infrastructures sportives de proximité. Le report de la compétition à 2020 par la Confédération africaine de football (CAF), du fait de retards criards dans la construction des infrastructures, aura fini de compromettre tous ces projets.

Check Also

Kamto – ‘For the sake of the country I will talk to Biya’

The Africa Report | Two months after his release, opposition leader Maurice Kamto is back …

One comment

  1. He might have been a prolific scorer in his prime, but his business acumen, as well as his personality, is very terrible as seen in the unsuccessful ventures of Set’Mobile, Fondation Samuel Eto’o and his unprecedented arrogance. And as if that is not enough, he is now championing juvenile misdeeds by encouraging young Cameroonians to gamble via his Betoo.

diam quis, Praesent efficitur. ipsum neque. id dictum ultricies ut