Sic Cacaos devient le 1er acheteur du cacao camerounais et contrôle près de 70% de l’activité locale de transformation

Investir au Cameroun | Selon l’Office national du cacao et du café (ONCC), l’activité de transformation locale du cacao au Cameroun est évaluée en fin d’année 2019 à un taux près de 32% sur l’ensemble de la production commercialisée durant la campagne (264?000 tonnes).

Cette performance, explique l’ONCC, est à mettre en liaison avec l’accroissement du nombre d’entreprises installées avec l’arrivée de Neo Industry à Kekem (Ouest du Cameroun) d’une capacité de transformation de 32?000 tonnes et Atlantic Cocoa Corporation (ACC, à Kribi) d’une capacité de 48?000 tonnes.

Elle est surtout due à l’achat de nouveaux équipements par la Société industrielle des cacaos (Sic Cacaos). La filiale du Suisse Barry Callebaut est l’un des principaux acteurs du secteur. Ce qui lui a permis de renforcer ses capacités de transformation pour passer de 53?000 à 56?000 tonnes, soit une hausse d’activités d’environ 9,6% au cours de la période sous revue.

Toujours selon l’ONCC, Sic Cacaos passe ainsi au premier rang des acheteurs de fèves avec 22,2% des parts du marché qu’elle destine à la transformation, devançant pour la première fois Telcar Cocoa, filiale de l’Américain Cargill, avec 19,9% des parts destinées à l’exportation.

Sur les 84?480 tonnes de cacao destinés à la transformation en 2019, 58?608 tonnes ont été acquises par Sic Cacaos, soit 69,4% de la production commercialisée dédiée à la transformation locale. L’entreprise contrôle donc les trois quarts de l’activité de transformation du cacao au Cameroun.

Check Also

L’agro-industriel Hevecam, filiale camerounaise de Corrie MacColl, licencie plus de 1000 employés

Investir au Cameroun | Comme annoncé le 26 juin dernier, Hévéa Cameroun (Hevecam), filiale du …

ipsum eleifend sit velit, sed Nullam mi, risus vel, ante.