Social Democratic Front : Le National executive comittee désavoue Jean Michel Nintcheu

Agence Cameroun Presse | Alors que le Député du Littoral s’attendait à ce que Joshua Osih soit chassé du Parti, il en a eu pour ses frais car la commission du Parti a décidé de garder le candidat à la dernière élection présidentielle comme élu du Peuple, vice-président et militant du SDF

Jean Michel Nintcheu

D’ailleurs, le post publié sur sa page facebook ce dimanche en dit long sur son état d’esprit : « Le SDF littoral a joué sa partition à savoir appliquer le 8,2 contre un militant qui présente la particularité de nuire considérablement et de façon permanente à l’image du parti. Le NEC en a décidé autrement…

Les militants en particulier et le peuple épris de changement en général vont certainement tirer les conséquences qui s’imposent. La lutte pour un changement véritable dans notre pays continue malgré des vents et marées entretenus par ceux qui trouvent leur compte dans le statu quo au détriment de l’immense majorité des camerounais ».

Son insistance à faire partir son « adversaire » a créé de vives tensions au sein de cette formation politique

Et nombreux sont ceux qui, au sein du landerneau politique et même au sein du Social Democratic Front, considèrent que Jean Michel Nintcheu est très proche de la vision du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun car de ce côté, « Il faut faire feu de tous bois afin de détruire l’adversaire, même si on est incapable de faire son propre bilan…

Après trois mandats comme Député de la Nation, que peut –il montrer comme réalisations ? Que peut – on véritablement compter actions menées pour le compte des Populations avec l’argent des micros projets qu’il perçoit depuis des lustres» ?

S’inscrivant pratiquement dans la même logique, ceux qui ne le portent pas dans leur cœur soulignent que « Ni John Fru Ndi et les membres du directoire avaient raison de porter leur choix sur la personne de Joshua Osih » lors des dernières élections présidentielles.

« C’est ce choix qui est la cause principale de toute la hargne mise par Nintcheu afin d’écarter celui qu’il considère comme son adversaire. Nous sommes nombreux qui pensons qu’il doit démissionner pour démontrer qu’il est grand afin de rejoindre les rangs de son véritable parti, le Mrc… ».

Un son de cloche que ne partagent pas les soutiens du « chef du Social Democratic Front dans le Littoral qui considèrent que le « fait pour Joshua Osih d’avoir signé la lettre adressée au Congrès américain, avec les autres députés, notamment ceux du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais est une trahison, vis-à-vis du Parti mais aussi vis-à-vis des populations du Nord et du Sud Ouest qui subissent des sévices depuis un peu plus de cinq ans… ».

Peut – on envisager une réconciliation entre les deux cadres du Sdf ?

Pour l’instant, rien ne le laisse présager et tout porte à croire que la commission de réconciliation présidée par Paul Tchatchouang n’a pas donné les résultats escomptés et quelques personnes n’hésitent pas parler d’une « implosion du Sdf à bref échéance ».

Check Also

Mort à 65 ans de Jacob Desvarieux, enfant du rock et père du zouk

France 24 | Le guitariste guadeloupéen Jacob Desvarieux, mort vendredi à Pointe-à-Pitre des suites du …