Home / Français / Un gendarme tué dans un accrochage avec des séparatistes en zone anglophone

Un gendarme tué dans un accrochage avec des séparatistes en zone anglophone

YAOUNDE, 22 juillet Xinhua | Un gendarme camerounais a été tué dans la nuit de dimanche à lundi par des séparatistes armés dans la région du Sud-Ouest, a-t-on appris lundi de source militaire.

Le militaire est tombé lors que des séparatistes ont ouvert le feu sur un cortège des gendarmes au lieu-dit Eyumojock. Quatre sécessionnistes ont été “neutralisés” lors de la riposte des gendarmes, a-t-on précisé sous couvert d’anonymat.

Le général René Claude Meka, chef d’état-major de l’armée, avait affirmé mercredi dernier que la situation dans la partie anglophone du pays était “sous contrôle” à l’issue d’une visite d’évaluation sur le terrain.

Représentant 20% de la population camerounaise qui est majoritairement francophone, la minorité anglophone s’estime marginalisée et francisée par le pouvoir central depuis des décennies. Une mouvance sécessionniste armée est née dans la région en octobre 2017.

Cette crise a fait plus de 430.000 déplacés internes, selon les Nations Unies. Au moins 300 soldats ont été tués dans les affrontements avec les séparatistes, d’après l’armée. Il n’y a pas de statistiques officielles sur le nombre de séparatistes tués.

Check Also

Le fils d’Eto’o et les expatriés non retenus pour le Mondial U17

Africa Top Sports | Thomas Libih n’a pas pris de risque. Le sélectionneur du Cameroun …

One comment

  1. Cameroon, is a country built on lies telling.

leo. at diam Praesent consequat. Phasellus commodo neque.