Un leader séparatiste anglophone victime d’un «traitement dégradant» en prison

Par Le Figaro avec AFP | Une figure du mouvement séparatiste anglophone camerounais, Blaise Sevidzem Berinyuy, dit Shu Fai, a «subi un traitement dégradant» à l’hôpital où il avait été transféré depuis la prison où il est détenu, affirme l’ONG Human Rights Watch (HRW) vendredi. Condamné à la prison à vie en août 2019 pour terrorisme, rébellion et sécession par un tribunal militaire, Shu Fai a été transféré à l’hôpital le 16 mai avant d’être de nouveau incarcéré le 21 mai «malgré un état de santé critique», ajoute HRW dans un communiqué.

Un des leaders des séparatistes anglophones qui s’opposent depuis trois ans au gouvernement dans un conflit qui a fait 3.000 morts dont de nombreux civils dans les régions anglophones de l’Ouest du Cameroun, Blaise Sevidzem Berinyuy a été arrêté avec neuf autres figures du mouvement au Nigeria en janvier 2018. Shu Fai se plaint de «douleurs à la poitrine à la suite d’une empoignade qu’il a subie de la part des gardiens de prison qui l’ont attaché à son lit de malade avec des menottes», a affirmé à l’AFP un de ses avocats, Me Nicodemus Amungwa. Selon cet avocat, le prisonnier a accusé le responsable de la prison d’avoir ordonné cet enchaînement.

«Au moment où les autorités luttent contre la pandémie de Covid-19, elles devraient veiller à ce que tous les détenus puissent bénéficier des mesures telles que se laver régulièrement les mains et un accès adéquat aux soins médicaux», demande HRW. Avec 4.400 cas détectés du nouveau coronavirus, le Cameroun est l’un des pays les plus touchés d’Afrique subsaharienne. Début mai, l’ONG Amnesty International a affirmé dans un communiqué redouter la propagation du virus dans les prisons surpeuplées du pays (environ 30.000 détenus à travers le Cameroun, selon le barreau camerounais).

Check Also

Cameroon road construction project commencing

World Highways | A key road construction project in Cameroon is now commencing. Work is …

6 comments

  1. Je me demande simplement pourquoi les problèmes des soins de santé au Cameroun sont réduits à un seul Camerounais alors qu’il y a plus de 25 millions de Camerounais. Les droits de l’homme devraient être pour tous, les soins de santé devraient être pour tous les Camerounais, libres ou détenus. Peu importe. Tout Camerounais mérite de bons soins de santé. Le Cameroun a les ressources et la capacité humaine pour fournir des soins de santé à tous. Nous venons de lire sur les augmentations de revenus de diverses agences de recouvrement public, le pipeline Tchad-Cameroun, les revenus des costumes, les mines et l’électricité, l’agriculture, les industries, les produits d’importation et d’exportation, etc.

  2. Am just wondering, why is the issues of Cameroon’s Healthcare being narrowed to one Cameroonian while there are more than 25 million Cameroonians. Human rights should be for all, healthcare should be for all Cameroonians, free or prisoner Shouldn’t matter. Everyone Cameroonian deserves good healthcare. Cameroon has the resources and the human capacity to provide healthcare for all. We just read about revenue increases from various public collection agencies, chad-Cameroon pipeline, costumes revenues, mining and power, agriculture, industries, import and export commodities etc

  3. @korak

    what about the in USA , does everybody has healthcare plan ? the most powerful country in world , but peoples struggle to go the hospitals ,or clinics

    • Juste avant de céder aux revendications d’indépendance de l’Afrique dans les années 60, la France a soigneusement organisé ses anciennes colonies (pays CFA) dans un système de «solidarité obligatoire» consistant à obliger les 14 États africains à consacrer 65% de leurs réserves de devises étrangères Trésor français, plus 20% supplémentaires pour les passifs financiers. Cela signifie que ces 14 pays africains n’ont accès qu’à 15% de leur propre argent! S’ils ont besoin de plus, ils doivent emprunter leur propre argent aux Français à des taux commerciaux! Et c’est le cas depuis les années 1960. Croyez-le ou non, cela empire. La France a le premier droit d’acheter ou de rejeter toute ressource naturelle présente sur le territoire des pays francophones. Donc, même si les pays africains peuvent

    • @bamendaboy ! According to you, just because United States does not provide insurance for all its people , Cameroon should not provide healthcare for all ? Comparisons should be done in the right context, not ignorantly. Universal basic healthcare for all has nothing to do with healthcare Insurance policy in the United States or anywhere else.

      • @korak

        nothing is free in this world period . whatever you mentioned about heathcare for all will never happened “in africa ” or cameroon .

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 characters available

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

venenatis, ut commodo massa Phasellus luctus non sit Nullam