Home / Business / Une banque marocaine acquiert la Banque Internationale du Cameroun pour l’Epargne et le Crédit (BICEC)
De gauche à droite : Kamal Mokdad (DG BCP et International), Jean-Baptiste Bokam (Président du CA de la BICEC), Boris Joseph (DG de la BPCE International) Crédit: © BCP / Twitter

Une banque marocaine acquiert la Banque Internationale du Cameroun pour l’Epargne et le Crédit (BICEC)

Telquel | La Banque Centrale Populaire (BCP) a acquis le 1er octobre ,68,5 % du capital de la Banque Internationale du Cameroun pour l’Epargne et le Crédit (BICEC). La banque marocaine a acheté les parts de capital au groupe français Banque Populaire Caisse d’Epargne (BPCE).

Ce mardi 1er octobre, la banque marocaine devient l’actionnaire majoritaire de la Banque Internationale du Cameroun pour l’Epargne et le Crédit (BICEC), en achetant 68,5 % du capital de la banque camerounaise. La dernière pierre de ce processus d’acquisition a été posée à Douala-Bonanjo.

Le directeur général de la Banque Centrale Populaire marocaine (BCP), Kamal Mokdad, le président du Conseil d’administration de la BICEC Jean-Baptiste Bokam et le directeur général de la BICEC nouvellement en poste, Rochdi Sanhaji, se sont réunis à cette occasion. Boris Joseph, le directeur général de la BCPE International était également présent.

Cette acquisition s’inscrit dans une démarche d’extension des activités de la BCP sur le continent africain. Le 25 septembre 2018, à Paris, le groupe marocain avait en effet signé des accords avec la BPCE pour l’achat de parts majoritaires du capital de quatre banques situées respectivement au Cameroun, en Tunisie, à Madagascar et au Congo. Ces transactions s’inscrivent dans la stratégie de la BCP qui entend devenir le premier groupe bancaire du continent.

Check Also

‘There Will Be No Darkness’: Laetitia Tamko On The Making Of ‘Vagabon’

NPR | Much of Laetitia Tamko’s first album was her with a guitar singing about …

4 comments

  1. First the French, then the Moroccans! Foreign companies repatriate their profits, do little investment in the communities they operate in, and bring in high earning foreign talent to manage their investment. There are enough wealthy people in lrc that should been solicited to buy shares in BICEC. Sad and a shame!. It is easy to take bribe from one hand than 1000 fingers. The foreigner will never develop lrc period. Also the CFA is falling $1= 600 CFA. I wont leave a franc in any lrc bank.

  2. Do not forget that foreign hands have been called in to take care of coaching the Indomitable Lions, foreign hands were called in to do a postmortem on the remains of Monsignor Jean Benoit Balla, foreign hands manage the Douala Port, foreign hands do this, do that….

    And our overall working mantra as dictated from high above, “sur hautes instructions” is

    WE HAVE NO LESSONS TO LEARN FROM ANYBODY.

  3. Arent these the same people who if we want to visit , will block our entry on the pretext that we have Ebola ! Arent they the same folks who engineered our losing of AFCON hosting rights. Truly when will we ever learn ?

  4. Normally the “amount “ of money involved in the deal is declared to the public ?

non ut sem, id, neque. suscipit porta.