Home / Français / Une journaliste anglophone écrouée à la prison de Douala

Une journaliste anglophone écrouée à la prison de Douala

Le Monde | Rédactrice en chef adjointe et présentatrice vedette de la chaîne de télévision privée Equinoxe TV, Mimi Mefo a été inculpée d’« atteinte à la sûreté de l’Etat ».

Une célèbre journaliste anglophone du Cameroun, Mimi Mefo, a été écrouée dans la nuit du mercredi 7 novembre à Douala (sud), après avoir été inculpée par un tribunal militaire d’« atteinte à la sûreté de l’Etat », a appris l’AFP auprès de son avocate. Mimi Mefo, rédactrice en chef adjointe et présentatrice vedette à Equinoxe TV, une chaîne de télévision privée de Douala, « a été écrouée et incarcérée (…) à la prison de New-Bell », a affirmé Alice Nkom, responsable d’un collectif de onze avocats qui s’est constitué pour défendre la journaliste.

Mimi Mefo a été placée en détention provisoire par le commissaire du gouvernement près du tribunal militaire de Douala, selon Me Nkom qui qualifie ces chefs d’inculpation de « rocambolesques ». Elle devrait être jugée par le tribunal militaire de Douala dès lundi, selon l’avocate.

Il lui est reproché d’avoir « relayé, tout en en indiquant la source, un post disant que ce sont des balles de l’armée qui ont tué le missionnaire américain Charles Trumann Wesco », qui a succombé fin octobre à ses blessures après une attaque dans la province anglophone du Nord-Ouest, a expliqué Me Nkom. « Est-ce qu’on peut nous prouver que c’est faux ? On n’en sait rien, dès lors qu’on a affaire à une armée dont des soldats peuvent tirer à bout portant sur un enfant, ce que les autorités nient avant de se raviser », a-t-elle affirmé.

Six journalistes interpellés

Dans un autre post, la journaliste avait relayé la version du ministère camerounais de la défense, imputant la responsabilité de la mort du missionnaire américain aux séparatistes anglophones. « Son innocence est établie et la preuve que [son] emprisonnement était planifié est cinglant », a réagi le Syndicat national des journalistes du Cameroun (SNJC). Reporters sans frontières (RSF) a également demandé la libération immédiate de la journaliste d’Equinoxe TV. « Les journalistes qui couvrent la crise anglophone ne sont pas des criminels ! », précise l’ONG.

Anglophone, Mimi Mefo, en plus de ses responsabilités à Equinoxe TV, anime un site Internet sur lequel elle rend régulièrement compte de l’actualité des deux régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, en proie à un conflit armé depuis un an.

Depuis la tenue de la présidentielle le 7 octobre, au moins six journalistes ont été interpellés au Cameroun, dont deux restent incarcérés, selon un décompte fait par l’AFP. Michel Biem Tong, promoteur d’un site Internet, a été arrêté le 23 octobre et restait en détention jeudi pour des faits allégués d’« apologie » de sécession.

Related:

Check Also

Les compagnies internationales menacent de boycotter l’aéroport de Yaoundé

L’ambassade des États-Unis au Cameroun a émis une «alerte» faisant état d’une menace de suspension, …

29 comments

  1. It is really, a dictatorship and so a very dangerous place to be. The death of the missionary,
    is more painfull to the gov`t, than to his family and the US.
    Truth, is that it happened to the wrong gov`t, that doesn`t condon with any nonsense. They
    will, tell the truth.

  2. Paul Must go! Enough is enough!

  3. Paul Biya Must go! Enough is enough!

    • Change de disque. Biya est là et partira quand il voudra ou quand son heure sonnera.
      Rassure toi. Apres Biya, ca sera toujours Biya.
      Sous une autre forme.
      Vous nous avez prouvé que vous n’êtes que des aboyeurs. Arretez de nous saouler ou changez de pays.

  4. A un moment où le pays frone le chaos, on ne peut pas en tant que journaliste éditeur en chef, relayer des informations sur une chaine de télé aussi suivie, accusant l’armée de meutre d’un citoyen Américain.

    Sans aucune preuve fiable, cela est tres irresponsable,à la limite dangereux.
    7 ans, certains vont confirmer.

    • Mimi Mefo doit faire très attention à l’avenir le régime de Yaounde est très sensible aux attaques non fondéés.

      • Zero pitié desormais pour les fouteurs de trouble et apprentis sorciers.
        Elle pourrait etre libérée au moins elle aurait appris sa leçon.
        La liberté d’expression ne rime pas avec libertinage.

        • Vous ces salopards de merde qui êtes passés maître pour donner des leçon au reste des camerounais, sachez qu’avant vous il y a eu les gens du nord pour qui certains croyaient être les plus intelligents de ce bled. Ce moment a duré le temps qu’on se rende compte de la supercherie tout azimut. Sans aucun doute et ne l’oubliez point, le temps de ce régime va passer. tout est question de temps et j’espère que tu auras toujours ta langue pour parler. Mais surtout il faudra être fair play comme l’a été les premiers profiteurs de ce bled.

  5. @Bikutsi ”A un moment où le pays frone le chaos on ne peut pas en tant que journaliste éditeur en chef, relayer des informations sur une chaine de télé aussi suivie, accusant l’armée de meutre d’un citoyen Américain.”….Did u say the country is in chaos? why is the country in chaos? who put the country in chaos? Do u think Mimi Mefo is one of your propaganda CRTV journalists?Immediately after the dead of the American missionary,your gov’t came out on CRTV and say that he was killed by the seperatist.Did they give us proofs?Mimi Meffo is an investigative journalist.She has investigated the issue and she has proofs? If she did’nt,the junta’s in Y’de will not jail her.Biya is losing the war and he is now shifting his frustration on a journalist who is simply doing her job.

  6. @Bikutsi By the way,why is your crooked CRTV not covering the war in NW and SW? At least,it is state media,and they should be giving us,information concerning the war in NW and SW,so that Cameroonians should know,if the state is winning the war against the terrorist.CRTV only covers gov’t’s propaganda stories. After missionary Wesco’s dead,Mimi Mefo started investigating, to know, who, between the gov’t and the Ambas Boys,kidnapped the 81 school children. and look at what happen to her.
    All this is to intimidate other journalists of the private press.So that they will be afraid to cover stories on the war in NW and SW….

  7. The worst thing a country should do to taxpayers is make laws that place some citizens above the law while others are not. Ernest Obama can get away with anything, including dragging the president of the NCC to court, having him tried and convicted and fined. Mimi Mefo can only dream of such a feat!

    • I am ebove the law because I’m Bulu.

      7 ans, vous allez confirmer.

      Pendant que vous kidnappez vos enfants et semez le chaos dans vos régions en sponsorisant et supportant le terrorism, nous autres envoyons nos enfants à l’école.
      Nous formons les leaders de demain.
      Continuez à maintenir vos enfants en esclavage.
      7 ans. Vous allez confirmer le code.
      On a ras le bol.

      • After pretending for a long time putting on a false cap, Miss Bikutsi has finally donned the real one. Bravo ! But why was it necessary to pretend for so long?

        • Pretend what Mr?
          Is it any news that I”m Bulu?

          Pourquoi la
          vérité vous choque toujours.
          On ne peut pas etre politiquement correct avec des cons.
          Lorsqu’il faut jetter des pierres au peuple Beti, C’est n’importe qui qui se mele au jeu.
          Pourquoi cela vous dérange lorsqu’on se défend?
          Oui, tant qu’on aura à faire aux cons, nous seront désormais Bulu et au dessus de la loi.
          Qu’en déplaise à certains…
          C’est quoi ta tribu @John Dinga? Anglophone?

        • @bikutsi.
          Laisses ce vieu “sénile” tranquille.
          Il est dans un état psychologique désespéré et voit le tribalisme partout.
          Il est irrécupérable vu son âge

        • Of course it is always easier to see the speck in another person’s eye than the log in one’s own eye. Nothing strange or new about leaving your 86 year old to pontificate about someone you don’t even know. In any case what is relevant here is a cultural trait of prowling around others pretending to share their concerns when I need you have been saying for sinister clannish intentions now coming to light.

        • John Dinga
          We like men who can stand their ground.
          We like the ones who can take position without fear.
          Being a coward is not too African.
          Black men are no cowards.
          Since the beginning of this crisis, I don’t know where you stand.
          What are you fighting for?
          You have to stand for something or leave the scene.

        • Young Bikutsi
          If you concentrate more on your own image which is so aptly described above, you will be going somewhere!!!!!! Jumping from my “age” to my “stand” does no good to your image. Think about it.

          Secondly, I do not endorse a culture of bragging, where ownership of a party card embellished with a presidential decree is worth more than an academic degree, where professorships are flaunted on rooftops but nothing to show for it where it counts.

          Keep on trying. Some day you will learn that not everyone of substance does chest thumping. Such persons are assessed by what they offer; if you take a few steps back in time, you will see where I dutifully tried to correct some of your language blunders, believing that you were a citizen attempting to express yourself in English. I failed

  8. @Bikutsi, when your Vision 4 called anglophones dogs, terrorist, and what have you on the planet earth what did your dictator do. Your TV channels calls for the killing of anglophones and bamilekes but nothing is done about them. Keep killing and burning, you will never kill all anglophoes just remember and know that bikutsi

    • Don’t mix oranges and apples. Stick to the subject.
      What is your point?

      • @Bikutsi Where did you learn that phrase you this foolish akwara douchebag? If you were smart as you want people to think you will be in France taking some domestic science courses but here you are ending up in subzero conditions in Sweden because your head is empty. I mean coconut empty. Even a concour in your Mvomeka backyard you couldn’t manage because neither French nor English isnt. Tribalism is all you monkey eaters are good at as you intimidate the Bamilrkes. You can’t try that your nonsense to us Ambazonians. Even if we don’t go to school today, we will still be better than you when the war is over, intellectually, socially, economically and politically. All you monkeys revere at is political fraud but every dog meat like you has it’s day to chop [email protected] ASHAWO bastardized bastard!

        • Hej
          You will never ever live the life I live in Sweden and the one back home in Cameroon.
          The only good thing that comes out of your charabia is that you beleive the ‘war will end on day…
          Now go and rescue those families stuck in the buses because of you, if you want something to do.
          Children are there dying, and you are on the internet calling women akwara, ashawo, what ever…is that all you can do in life?

      • The best subject, Bikutsi, is being taught in front of the Cameroon Embassy in Paris by real patriots. Try and go there or take a look during your break from sycophancy.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 characters available

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.