Home / Business / Vers la réorganisation du transport ferroviaire au Cameroun

Vers la réorganisation du transport ferroviaire au Cameroun

APAnews | La Cameroon Railways (CAMRAIL), concessionnaire du transport ferroviaire dans le pays, procédera à la réorganisation et au renforcement de ses activités à travers la mise en service des nouvelles locomotives, selon Pascal Miny, son Directeur général.

Les nouvelles voitures devraient être opérationnelles avant la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2019 qu’abritera le Cameroun, a précisé M. Miny qui s’exprimait samedi à Douala, lors d’une cérémonie en prélude à la commémoration ce dimanche le 21 octobre 2018, du deuxième anniversaire de l’accident ferroviaire d’Eseka ayant officiellement fait 79 morts et 600 blessés.

« L’organisation de cette cérémonie de communion avec les orphelins de l’accident d’Eseka est un accompagnement pour marquer notre solidarité à ces enfants qui, au-delà des autres aspects liés aux indemnisations des ayants droits, ont reçu des bons scolaires afin de poursuivre leurs études », a déclaré Pascal Miny.

Au total, 88 orphelins des victimes de la catastrophe ferroviaire ont reçu l’appui des responsables de CAMRAIL lors des cérémonies qui ont respectivement eu lieu dans les villes de Douala, Yaoundé et Ngaoundéré.

Par rapport à cet accident ferroviaire, la justice camerounaise a rendu son verdict le 26 septembre 2018, condamnant CAMRAIL « pour homicide, blessures involontaires et activités dangereuses ».

Une décision prise en « l’absence de toute expertise qualifiée et compétente », selon CAMRAIL qui a interjeté appel de la décision du Tribunal de première instance (TPI) d’Eséka.

Check Also

Les compagnies internationales menacent de boycotter l’aéroport de Yaoundé

L’ambassade des États-Unis au Cameroun a émis une «alerte» faisant état d’une menace de suspension, …