Home / Français / Vers une suspension d’un financement de 73 milliards de FCFA de la France

Vers une suspension d’un financement de 73 milliards de FCFA de la France

APAnews | La France à travers le Contrat développement-désendettement (CD2) pourrait suspendre sa participation dans le projet de drainage des eaux de la ville de Douala à hauteur de 73 milliards de FCFA, a-t-on appris dimanche dans la presse camerounaise.

D’après le journal Repères,  « la France menace de retirer ses fonds » à cause des atermoiements de la partie camerounaise pour la réalisation du Projet de drainage pluvial (PDP) qui couvre 36 quartiers sur un espace de 1592 hectares.

A la Communauté urbaine de Douala (CUD), un expert sous anonymat a révélé que « les 73 milliards de FCFA devant permettre de réduire les inondations dans la capitale économique pourraient être reversés dans le trésor public français, du fait des retards observés dans la réalisation des travaux, et qui n’enchantent pas le principal financier du programme C2D ».

Selon des sources, l’Agence française de développement (AFD) veut aller vite dans ce projet de 47,22 km, exécuté à 75%, pour un coût prévisionnel de 109 milliards de FCFA.

Des difficultés qui seraient liées entre autres, « aux déguerpissements, les problèmes financiers, les longues études, les exigences des bailleurs de fonds et même des préjugés socio-politique », a confié un expert sous anonymat.

Le PDP consiste à doter la ville de Douala qui enregistre 4000 mm d’eau par an, un linéaire 47,22km de drains primaires et secondaires bétonnés pour un coût total de 109 milliards de FCFA.

Se référant sur le schéma directeur d’assainissement, il ressort que Douala ne dispose que de 10 km de drains identifiés sur 250 km prévus.

Le Projet d’amélioration du cadre de vie des quartiers sous-équipés ou mal desservis de la ville de Douala, qui est inscrit dans la vision générale du Document de stratégie pour la croissance et l’emploi (DSCE), vise à développer un cadre de vie décent aux ménages pauvres à travers des infrastructures et équipements nécessaires à la fourniture des services de base entre autres.

Check Also

Le rationnement des devises inquiète le patronat camerounais

APAnews | Le Groupement interpatronal du Cameroun (Gicam) a fait part jeudi de ses inquiétudes …

3 comments

  1. France Na who sef nor! Fake friends of Paul Biya. They Give with left Hand and Take it back with the right hand. Collecting Interest on our Treasury deposits in their Central Bank and Borrowing it back us at a higher interest rate. France will be nothing without its african colonies. France has still not abolished colonialism and I don’t believe they plan to ever do it. Cry my beloved Cameroon!

    • La France ce qui mem? .Les Faux amis de Paul Biya. Ils donnent avec la main gauche et le reprennent avec la main droite. Recueillir les intérêts sur nos dépôts Trésor dans leur banque centrale et les nous emprunter à un taux d’intérêt supérieur. La France ne sera rien sans ses colonies africaines. La France n’a toujours pas aboli le colonialisme et je ne crois pas qu’ils envisagent de le faire. Je Pleure mon Cameroun bien-aimé!

  2. La France ce qui mem? .Les Faux amis de Paul Biya. Ils donnent avec la main gauche et le reprennent avec la main droite. Recueillir les intérêts sur nos dépôts Trésor dans leur banque centrale et les nous emprunter à un taux d’intérêt supérieur. La France ne sera rien sans ses colonies africaines. La France n’a toujours pas aboli le colonialisme et je ne crois pas qu’ils envisagent de le faire. Je Pleure mon Cameroun bien-aimé!

elit. consectetur efficitur. massa sem, mattis quis libero Praesent commodo vulputate,