Home / Français / Cameroun: la Chine offre un dock flottant à la Marine nationale

Cameroun: la Chine offre un dock flottant à la Marine nationale

Le360 Afrique | La Marine nationale vient d’enrichir sa flotte avec un dock flottant flambant neuf, don de la Chine dans le cadre de la coopération sino-camerounaise. Il s’agit là du premier dock flottant de l’histoire de cette force militaire navale du Cameroun.

Cette structure métallique, destiné principalement à la mise à sec des bateaux pour leur réfection, est partie de Shangai le 27 mai 2018 et a accosté le 13 juillet dernier au port de Kribi, deuxième plateforme portuaire du pays située dans la région du Sud. L’appareil en question a une longueur de 64 mètres et une largeur de 21 mètres.

Il est haut de 9 mètres et nécessite une profondeur de 10 mètres pour son immersion «afin d’accueillir les navires d’un déplacement maximal de 700 tonnes», apprend-on. «Cet appareil va renforcer les capacités de maintenance de la Marine nationale, allongeant ainsi la durée de vie de nos navires de la flotte», a déclaré  le capitaine de vaisseau Emmanuel Onana Essomba, dans des propos rapportés par lla presse locale.

Il faut rappeler que la Chine est un partenaire stratégique dans le développement du Cameroun. Ce pays finance dans le pays de nombreux grands projets d’infrastructures énergétiques, routières, sportives, sanitaires ou encore portuaires.

«Les autorités chinoises sont  totalement disposées à accompagner le Cameroun vers l’émergence», affirme la présidence de la République, pour qui les relations entre les deux pays «sont promues à un bel avenir».

Cette position a été réitérée par le vice-ministre chinois des Affaires étrangères, Zhang-Ming, lors de son entrevue avec le chef de l’Etat, Paul Biya, le 38 juin 2017 au palais présidentiel à Yaoundé, la capitale.

La visite officielle du président camerounais, du 22 au 24 mars 2018 en Chine à l’invitation de son homologue chinois, a été l’occasion pour les dirigeants des deux pays de consolider leurs relations bilatérales, avec notamment la signature de cinq nouveaux accords de coopération.

Check Also

Présidentielle au Cameroun : « Nous allons délocaliser certains bureaux de vote en zone anglophone »

Jeune Afrique | Organisation du scrutin dans les zones touchées par la crise anglophone, bureaux …

One comment

  1. The end of amba