Dans 48 heures, les billets de banque de la gamme 1992 n’auront plus aucune valeur dans la Cemac

Investir au Cameroun | Dans un communiqué que vient de publier l’Agence de la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac) de Garoua, dans la partie septentrionale du Cameroun, les détenteurs des billets de banque de la gamme 1992 (photo ci-dessus) des régions du Nord, de l’Extrême-Nord et de l’Adamaoua, sont informés de ce qu’après ce 30 mai 2024, l’ultime séance d’échange de cette catégorie de billets à ses guichets aura lieu «?le 31 mai 2024 de 8h et 12h. Passé ce délai, aucun billet ne sera plus échangé nulle part?», précise le document.

Les termes de ce communiqué sont transposables aux détenteurs desdits billets de banque dans les six pays de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Guinée équatoriale, Tchad et RCA). En effet, à compter du 1er juin 2024, les billets de banque dits de la gamme 1992 ne pourront plus être échangés aux guichets de la Beac, l’institut d’émission commun aux six pays de la Cemac. L’on se souvient que dans un communiqué signé le 26 avril 2024 par Yvon Sana Bangui, le gouverneur de la Beac, ce dernier invitait déjà «?les détenteurs de ces billets à se présenter aux guichets de la Beac avant le 1er juin 2024 pour les échanger, munis d’une pièce d’identité?».

En effet, précise le communiqué du 26 avril 2024 signé par le gouverneur de la Beac, «?ces billets ont été démonétisés et privés de cours légal et du pouvoir libératoire sur l’ensemble du territoire de la communauté depuis le 1er mars 2023?». À cette date-là, justement, et conformément à une résolution de la réunion du comité ministériel de l’Union monétaire de l’Afrique centrale (Umac), signée le 7 novembre 2022, la Beac a officiellement lancé le processus de retrait de la circulation des billets concernés.

Les détenteurs desdits billets de banque avaient alors jusqu’au 31 mai 2023 pour les échanger aux guichets des banques commerciales de la zone Cemac et dans les services de la Beac. À partir du 1er juin 2023, ces billets n’étaient plus échangés que dans les services de la banque centrale, qui ne les reprendra plus à partir du 1er juin 2024. Du coup, ces billets n’auront plus aucune valeur entre les mains de leurs détenteurs, puisqu’ils sont non valables dans les transactions économiques depuis le 1er mars 2023.

Nouvelle gamme de billets

Seuls ne seront désormais valables que les billets de la gamme dite 2002 (voir photo ci-dessous), et ceux de la gamme dite 2020 (voir photo ci-dessous). Cette dernière gamme a été officiellement mise en circulation depuis le 15 décembre 2022. L’on se souvient que depuis le 2 janvier 2024, la Beac a également lancé le processus de retrait progressif de la circulation des billets de la gamme dite 2002. Afin de rendre cette mesure effective, le directeur d’exploitation de la Beac donne aux directeurs nationaux de la banque centrale des orientations précises, dans une circulaire signée le 5 janvier 2024.

Billets de la gamme de 2002

Concrètement, dans sa circulaire, Jean Clary Otoumou prescrit aux directeurs nationaux de la Beac de ne servir désormais que «?les billets de la gamme 2020 lors des prélèvements des banques et comptables publics, à compter du 2 janvier 2024?; reconnaître et contrôler les billets de 5?000, 2?000, 1?000 et 500 FCFA de la gamme 2002, puis les transférer à la caisse destruction après leur perforation?; procéder au tri qualité des billets de 10?000 de la gamme 2002 reçus des versements des banques et comptables publics, puis les transférer dans les caisses dédiées (caisse réserve et caisse destruction)?».

Billets de la gamme de 2022

Cette mesure ne signifie cependant pas que les coupures de la gamme dite 2002 ne sont plus admises lors des transactions financières dans la zone Cemac. Elles seront toujours utilisées par les agents économiques, jusqu’à la survenue de la décision de les démonétiser, qui pourrait intervenir dans plusieurs années. Pour preuve, les billets de la gamme 1992 n’auront plus officiellement aucune valeur qu’à partir du 1er juin 2024, soit plus de 20 ans après leur remplacement par la gamme 2002.

Check Also

Embezzlement Scandal at SOPECAM: 300 Million FCFA Missing

SOPECAM is in turmoil following a significant financial scandal. According to Cameroon Magazine, Marthe Ngo …