La Fédération camerounaise dénonce une ingérence du ministère dans le choix du sélectionneur

Le Parisien | Le nouveau sélectionneur du Cameroun, le Belge Marc Brys, a été choisi par le ministère des Sports. Une ingérence dénoncée par la Fédération camerounaise.

Le football camerounais s’offre une belle polémique deux mois après la Coupe d’Afrique des nations où le parcours de la sélection s’est achevé en 8e de finale (battue 2-0 par le Nigeria) et a précipité le départ de Rigobert Song. Annoncé comme nouveau sélectionneur du Cameroun par le ministère des Sports ce mardi, l’entraîneur belge Marc Brys se retrouve, en effet, au cœur d’une lutte de pouvoir entre le gouvernement et la fédération.

« La Fédération camerounaise de Football (Fecafoot) a appris, au même moment que l’ensemble des Camerounais, la nomination à des postes de responsabilité au sein de la Sélection Nationale Seniors de football masculin, s’est étonnée l’instance dans un communiqué ce mardi soir. La Fecafoot marque son grand étonnement face à cet acte qui s’oppose aux termes du Décret N°2014/384 du 26 Juillet 2014 portant organisation et fonctionnement des sélections nationales de football. »

Marc Brys, âgé de 61 ans, a fait l’essentiel de sa carrière d’entraîneur en Belgique (Beerschot, FC Malines, Saint-Trond…) avec une expérience de 3 ans (2012-2015) en Arabie saoudite. Mais ce technicien belge n’avait pas les faveurs de la fédération camerounaise qui privilégiait d’autres pistes pour succéder à Rigobert Song. « La Fecafoot entend apporter un éclairage sur cette regrettable situation, de même qu’elle communiquera sans délai sur la réaction qu’elle entend y réserver », a conclu la Fecafoot.

Check Also

Yaoundé unveils pilot corridor for rapid bus project to tackle urban congestion

Business in Cameroon | The pilot corridor of the Yaoundé Rapid Bus Transit (BRT) project …