Hervé Pénot de L’Équipe décèle le plan d’Eto’o

L’Équipe met à nu le plan ténébreux de Samuel Eto’o, attention à Marc Brys et au MINSEP

Afrique Sports | Le journal français L’Équipe a dévoilé en quelques lignes la stratégie de Samuel Eto’o après son retrait de l’organisation des matchs des Lions Indomptables : c’est sombre et ça risque de paralyser Marc Brys et le Ministère des Sports qui se montrent aussi intransigeants avec la FECAFOOT.

Le Cameroun se donne en spectacle depuis plusieurs mois. Depuis la fin de la Coupe d’Afrique des Nations 2023, jouée en Côte d’Ivoire, la gestion des Lions Indomptables est devenue objet d’un gros bras de fer entre la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT) et le Ministère des Sports (MINSEP). Depuis la nomination de Marc Brys à la tête de la sélection par le ministre Mouelle Kombi Narcisse contre la volonté de Samuel Eto’o qui visait des noms plus connus comme Hervé Renard ou José Peseiro, une guerre froide s’est installée.

Les dernières 72h incroyables autour de la sélection

Après plusieurs semaines de tensions, les deux parties ont fait un semblant de paix la semaine écoulée avec une supposée médiation du chef de l’État. Ceci, dans le but de permettre aux Lions Indomptables de bien se préparer pour les matchs des troisième et quatrième journées des éliminatoires de la Coupe du Monde 2026 les 8 et 11 juin prochains contre respectivement le Cap Vert et l’Angola. Alors que tout semblait bien parti pour une collaboration plus ou moins saine entre Marc Brys, finalement accepté par Samuel Eto’o et la fédération, le technicien belge a chamboulé les choses le dimanche dernier.

En modifiant unilatéralement le staff technique de la FECAFOOT pour travailler avec celui du ministère des sports à l’exception de Carlos Kameni qu’il repêche, les choses ont pris une tournure malencontreuse. Au lieu de regroupement des joueurs, ce sont deux staffs qui se sont retrouvés pour travailler. Mais avec l’arsenal nécessaire, le ministère des sports a su s’imposer, ce qui a obligé les agents de la fédération de se retirer tardivement dans la nuit du dimanche. Ce lundi, l’instance dirigée par Samuel Eto’o s’est officiellement retirée de l’organisation des deux matchs à venir face aux agissements du MINSEP.

Avec ce retrait, les Lions Indomptables et le staff de Marc Brys sont donc privés des équipements officiels de la sélection nationale qui sont avec la FECAFOOT. Pendant que plusieurs estiment judicieux le choix de la fédération qui laisse désormais la place au ministère de diriger les choses, le journal L’Équipe met en lumière une éventualité qui peut causer de gros dégâts au Cameroun. En effet, d’après le média français qui estime que le grand 9 ne s’avoue pas vaincu mais met en place une stratégie pour faire mal à ceux qui ont écarté son instance des Lions, une perte des matchs sur tapis vert est évoquée.

“Rien n’est terminé. Si Eto’o décide de ne pas participer aux réunions préparatoires, s’il n’inscrit pas l’équipe et le staff auprès de la FIFA, le Cameroun peut tout à fait se retrouver forfait. L’idée est à prendre en considération. Ce serait une terrible nouvelle pour le pays,” évoque Hervé Pénot qui estime qu’il “s’agit peut-être du dernier pouvoir que Samuel Eto’o possède pour combattre un ministre qui pense avoir remporté la partie en le sortant du jeu.”

Check Also

Embezzlement Scandal at SOPECAM: 300 Million FCFA Missing

SOPECAM is in turmoil following a significant financial scandal. According to Cameroon Magazine, Marthe Ngo …