Qatar 2022 : quelles chances pour les nations Africaines ?

Africa Top Sports | Pour la première fois de son histoire, la coupe du monde se déroulera au Qatar à partir du 21 novembre 2022. Si certains poids lourds du football mondial comme la France, le Brésil ou l’Allemagne ont déjà fait le boulot, il restait à savoir quels pays de la zone Afrique allaient disputer la prestigieuse compétition. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le suspense aura duré jusqu’au bout ! Mais c’est désormais officiel : nous pourrons compter sur la Tunisie, le Ghana, le Maroc, le Cameroun et enfin le Sénégal. Même s’ils n’ont pas démérité, les grands absents comme l’Égypte, l’Algérie ou le Nigeria devront malheureusement suivre (ou pas) les matchs depuis leurs postes de télévision.

Avec des top-players évoluant dans les meilleurs championnats européens, les nations africaines ont-elles de réelles chances de briller lors du Mondial ? Petite rétrospective des points forts et des points faibles de ces nations qui iront au Qatar…

Tunisie

En s’imposant au match aller contre le Mali (1-0) dans un stade de Bamako bondé de 55000 spectateurs et en obtenant un résultat nul au match retour (0-0), les Aigles de Carthage se sont vu valider leur ticket pour le Mondial. Malgré un jeu collectif moyen sur l’ensemble des 2 matchs, les Tunisiens ont pu s’appuyer sur la solidité et le mental de guerrier de leurs défenseurs comme Montassar Talbi et Bilel Ifa. Moins en vue, le capitaine Whabi Khazri évoluant à l’AS Saint-Étienne et le jeune espoir de Manchester United, Hannibal Mejbri, devront montrer l’exemple pour que les hommes de Qaderi puissent espérer une sortie de poules.

Ghana

Auteurs d’un match aller stérile face au Super Eagles du Nigeria (0-0), Les Ghanéens se sont finalement qualifiés lors du match retour (1-1), grâce à un but marqué à l’extérieur signé Thomas Partey. Souvent maladroits offensivement (6 tirs pour 1 tir cadré), les Black Stars devront se reposer sur leurs cadres tels que Mensah, Gyan ou encore l’ex-joueur de l’olympique de Marseille, Jordan Ayew afin de retrouver une cohésion collective et surtout, l’efficacité devant les buts. Pour rappel, l’équipe actuellement dirigée par Otto Haddo n’avait plus disputé le mondial depuis 2006.

Maroc

Après un match nul à l’aller (1-1), les hommes de ‘’Coach Vahid’’ se sont facilement imposés lors du match retour face à la République démocratique du Congo (4-1), grâce notamment à un doublé du joueur Angevin, Azzedine Ounahi. Les Lions de l’Atlas pourront compter sur des joueurs d’expérience comme Sofiane Boufal ou Achraf Hakimi. Le latéral gauche du PSG, considéré comme un des meilleurs à son poste, sera sans doute un des joueurs à surveiller lors de cette prochaine coupe du monde. Sa rapidité et sa capacité à marquer des buts permettent à l’équipe évoluant dans un système compact 3-5-2, d’exploiter au maximum son potentiel offensif. À condition bien sûr de ne pas se retrouver impliqué dans des affaires de paris, comme ce fut le cas pour de nombreux sportifs.

Cameroun

Les fameux Lions indomptables, célèbres grâce à des légendes du football africain telles que Roger Milla, Thomas Nkonko ou Patrick Mboma, seront aussi de la partie. Après un match retour disputé face à une bonne équipe algérienne, les joueurs de Rigobert Song se sont imposés dans les toutes dernières minutes de la rencontre par un but de l’attaquant Lyonnais, Karl Toko-Ekambi (2-1). Espérons que la nouvelle génération camerounaise, incarnée par des joueurs comme le Bavarois Eric Choupo-mounting, Vincent Aboubacar ou encore le portier de l’Ajax d’Amsterdam, André Onana, pourront réaliser un beau parcours lors de cette prochaine coupe du monde.

Sénégal

Bis repetita ! Le Sénégal s’est finalement qualifié au terme d’un match extrêmement serré face l’Égypte de Mo Salah, Gabaski et Trezeguet. Et tout comme lors de la finale de la CAN quelques mois auparavant, les Lions de la Teranga ont arraché leur victoire à l’issue de la séance de tir aux buts, grâce à l’attaquant vedette de Liverpool, Sadio Mané. Mais il faut aussi dire merci à Edouard Mendy, le portier émérite de Chelsea, qui a défendu ses cages de fort belle manière. Le Sénégal a clairement le vent en poupe et son effectif paraît être un des plus costauds parmi les nations africaines représentées pour le mondial. À parier que l’équipe entraînée par d’Aliou Cissé sera un des outsiders à craindre lors du prochain mondial.

Le tirage au sort de la coupe du monde se déroulera le vendredi 1er avril, à Doha. Souhaitons aux nations africaines d’avoir des tirages favorables pour passer les phases de poules avec succès. Le rendez-vous est pris!

Check Also

Lions indomptables: bataille entre Samuel Eto’o et Yannick Noah

La Nouvelle Tribune | Depuis quelques jours, Yannick Noah est au coeur d’une polémique sur …