Home / Français / Trois employés de la mairie de Kumba 1er aux arrêts

Trois employés de la mairie de Kumba 1er aux arrêts

Journal du Cameroun |

Il leur est reproché d’avoir vendu, pendant trois ans, de faux timbres fiscaux et  communaux.

Renie Chapajong, Jennet Asitek et Menkia Ladifatou, trois employés de la mairie de Kumba 1er(région du Sud-Ouest du Cameroun) ont été arrêtés le vendredi 01er décembre 2017. Ils se trouvaient à leurs postes de travail respectifs lors de leur arrestation.

Il leur est reproché d’avoir créé un circuit parallèle de vente des timbres fiscaux et communaux, qu’ils vendaient plus chers. Selon les plaintes des usagers, le trio écoulait le timbre fiscal à 2.500 francs CFA au lieu de 1.000 francs CFA. Le prix du timbre communal, quant à lui, était fixé à 800 francs CFA.

Pire, ces timbres étaient des faux, affirme le maire, Abel Ebako Ndoh. Le magistrat municipal soutient que même si les documents proposés par le trio ressemblaient  à des vrais, ces timbres n’étaient pas émis par l’Etat du Cameroun. Pendant trois ans, Renie Chapajong, Jennet Asitek et Menkia Ladifatou ont entretenu ce réseau de faux timbres, jusqu’à ce que les plaintes des usagers sur leurs coûts exorbitants remontent jusqu’au maire. « Après avoir reçu de nombreuses plaintes de membres de la communauté, j’ai décidé de faire appel à une ressource extérieure pour enquêter sur ces allégations. Lorsque la personne que j’ai contractée pour faire ce travail est arrivée à la mairie, il a sollicité les timbres et a été invité à payer 800 francs CFA pour un timbre communal et 2 500 francs CFA pour un timbre fiscal », raconte le maire.

C’est à la suite d’une plainte déposée au commissariat central de Kumba par Abel Ebako Ndoh que les trois employés incriminés ont été arrêtés et placés en garde à vue. L’enquête ouverte dans cette juridiction permettra de remonter la chaîne qui alimente la circulation de ces faux timbres.

Pour l’heure, la valeur des faux timbres vendus par Renie Chapajong, Jennet Asitek et Menkia Ladifatou en trois ans n’a pas été estimée.

Check Also

La secrétaire générale du Commonwealth en visite au Cameroun

APAnews | La secrétaire générale du Commonwealth, Patricia Scotland, est arrivée vendredi soir à Yaoundé, …

6 comments

  1. Anglo Saxon culture, mentality at it.
    So guys corruption has nothing to do with so-called Franco or Anglo culture. It is just part of human instincts.
    With strong institutions we can make it hard for people to have those instincts.

    • You are right Mbappr but please, refrain from putting tagging these brigands Anglophone or francophone because nowhere in the article is it mentioned that they are anglophones or anglophones.

  2. bamendaybBoy

    @ mbappe

    you are correct, Nigeria its federalist but they are the most corrupt country in the world or planet

  3. Cameroon is more corrupt than Nigeria.Nigeria is corrupt but developing.Cameroon is corrupt and very underdeveloped.Wicked country.

  4. Perhaps it is high time to relinquish the culture of fiscal stamps to a distant past?

  5. Marvelous Ambazonia

    The ignorant Mbappe knows that at least one or two of the agents are francophone.
    Verify the names.
    In any case, we are marching to Buea, what is your problem?
    We want to be correct or incorrect by ourselves in our country.
    We shall not yield.