Home / Français / 52,7 milliards FCFA de l’IDA pour le financement de l’éducation au Cameroun

52,7 milliards FCFA de l’IDA pour le financement de l’éducation au Cameroun

APAnews | Le chef de l’État camerounais, Paul Biya, a habilité, par voie de décret, le ministre de l’Économie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire à signer, avec l’Association internationale de développement (IDA-Groupe Banque mondiale), un accord de crédit d’un montant d’environ 52,7 milliards FCFA destiné au Programme d’appui aux réformes de l’éducation au Cameroun (PAREC).

Étalé sur 5 ans (2018-2022), le projet s’articulera autour du recrutement des enseignants au primaire, de la formation des enseignants au nouveau curriculum, des livres et acquis scolaires, du système d’information sur la gestion de l’éducation et sur le développement du préscolaire.

Couvrant les zones d’éducation prioritaire (ZEP) ainsi que les régions de l’Ouest et du Nord-Ouest, où l’on trouve certaines poches de populations marginales (pygmées et bororos), il vise à améliorer l’équité et la qualité de l’enseignement primaire avec une attention particulière pour les zones défavorisées définies sur la base des besoins et à renforcer le pilotage au niveau du secteur.

Le PAREC entend également soutenir le gouvernement dans sa volonté de mettre en œuvre des réformes prévues dans la stratégie du secteur de l’éducation et de la formation.

Check Also

Hausse du prix de kilogramme de cacao au Cameroun

APAnews | Le prix de cacao a connu une augmentation de 10% ces derniers jours, …

3 comments

  1. SEPARATIST aka SECESSIONIST

    WONDERS SHALL NEVER END !!!

    Always “….accord de crédit…”.

    Citizens of rich countries, such as the US, UK, Japan, Germany etc, worked on the 24.12.2018 and the 31.12.2018.
    However, citizens of the Highly Indebted Poor Country ( HIPC ) referred to as LRC, were granted holidays on the above-mentioned days. The opportunity cost of that foolish decision was more than FCFA 10 billion.

    The lazy President has transformed his citizens into lazy people. He has shown them that indebting future generations is referred to by the CPDM crime syndicate as « La Force de l’Expérience ».

    • Nemo dat quod non habet (One cannot give what one does not have/one can give only what one has). The president knows only leisure, idleness, easy life, spending. So……..

  2. AUGUSTINE AGBOR

    Borrowing $92 million to invest in the beleaguered education system in Cameroon is like pouring a drop of water into an ocean. Our total budget for 2018 is about 6.5 billion euro, while Find with 5.5 million people has an education budget of 6.5 billion euro. We have to grow our economy rapidly to catch up, but the recycling of ‘dead woods’ in Yaounde and elsewhere is taking us nowhere.