Bakary Gassama

Algérie-Cameroun : l’arbitre Gassama rompt le silence

Infos Sports | Bakary Gassama, l’arbitre gambien de la rencontre Algérie-Cameroun comptant pour le barrage retour du Mondial 2022 rompt le silence pour narguer les Algériens.

Ces derniers ne sont pas prêts d’oublier cette soirée du mardi 29 mars où ils ont caressé le rêve d’aller au Mondial avant qu’il ne se brise face à un arbitrage du gambien Gassama qui continue d’alimenter la controverse.

Gravement mis en cause pour son arbitrage très controversé lors de l’élimination de l’Algérie par le Cameroun en barrages du Mondial 2022, l’arbitre gambien Bakary Gassama nargue les Algériens.

Dans des déclarations au journal gambien The Standard, Gassama ne s’est pas remis en cause en renvoyant la balle aux Algériens qu’ils traitent de mauvais perdants.

Interrogé sur les critiques des Algériens par rapport à son arbitrage lors du match barrage Algérie-Cameroun, Gassama a répondu : 

« S’ils gagnent, vous êtes le bon arbitre et s’ils perdent, ils vous collent une étiquette de mauvais arbitre ». Avant d’ajouter : « Les critiques ne m’ébranlent pas car elles font partie de l’arbitrage et ce genre de réaction est toujours attendu des équipes perdantes ».

 Le pied de nez de la CAF

Cette assurance dont fait preuve Gassama ne vient pas de nulle part. La Confédération africaine de football (CAF) vient de le désigner comme responsable de la chambre de la VAR du match qui opposera le représentant angolais Petro Atlético à son homologue sud-africain Mamelodi Sundowns, dans le cadre du match aller de la Ligue des champions africaine, rapporte plusieurs sites spécialisés.

Cette désignation fait fi de la protestation officielle de la Fédération algérienne de football (FAF) qui a rédigé une requête lourde de charges contre Gassama et transmise à la FIFA.

L’instance internationale va statuer sur cette affaire le 21 avril. La plainte de la FAF s’est accompagnée d’appels de plus en plus nombreux des Algériens demandant à faire rejouer le match. Une perspective cependant que beaucoup de spécialistes excluent.

Un signe de plus que la CAF fait preuve d’indulgence envers Gassama ? Celui-ci nourrit comme projet, une fois retiré de l’arbitrage, d’intégrer la CAF.

 « Je n’exercerai jamais la politique, je préfère rester toujours dans l’arbitrage après ma retraite. Je prétends à un poste au niveau de la CAF »

, a-t-il affirmé à The Standard.

Le football algérien en crise

L’échec de l’Algérie de se qualifier au Mondial pour la 5e fois de son histoire a plongé le football algérien dans la crise. Le président de la FAF Charaf-Eddine Amara a annoncé lors d’une conférence de presse, jeudi 31 mars, sa démission de la présidence de l’instance fédérale.

Il est ensuite revenu sur sa décision après le refus de certains membres du Bureau fédéral (BF) de rendre leur mandat en même temps que lui. Mais pour Amara qui se revendique toujours président de la FAF, la démission est irréversible.

Elle est cependant conditionnée par la démission de l’ensemble du BF dont certains membres se préparent à succéder à celui qui les a intégrés sur sa liste. Le président de la FAF a affirmé qu’il rendra son mandat à l’Assemblée générale de la fédération.

Entre-temps, le président de la FAF a décidé de faire le ménage à Dély Ibrahim en suspendant deux membres du BF, Mouldi Aissaoui et Amar Bahloul.

 « La décision prise par le Président de la FAF a été motivée par le constat d’atteintes répétées à l’obligation de réserve imposée par les statuts de la Fédération et pesant sur chacun des membres du BF »

, a expliqué la Fédération algérienne de football dans un communiqué.

Check Also

Samuel Eto’o apologises for ‘violent altercation’ with supporter at World Cup in Qatar

Sky Sports | Samuel Eto’o – the Cameroon FA president – was filmed having his …

One comment

  1. A better team will not complain when they lose.The decision had already been taken let’s Algeria go and prepare for another time .Thanks to the God’s of football cameroon is going to the world Cup
    The draws for the group stage has already been made Algeria is crying over spild milk.