Covid-19 : le Cameroun face à l’équation des personnes venant des pays à risque

APAnews | Les autorités camerounaises continuent de courir, par voie de communiqués et d’alertes, après des personnes récemment entrées dans le pays, testées positives au coronavirus ou ayant déserté les lieux de confinement, avec de forts risques de contamination de masse au sein de la population.

Après des appels répétés en direction de fugueurs débarqués de vols ayant révélé plusieurs cas positifs au Covid-19, le ministre de la Santé publique, Manaouda Malachie, a fini par sortir de ses gonds. Après avoir mentionné que «la majorité des cas positifs sont des personnes venant des pays à risque et qui se cachent dans les familles», il a qualifié leur attitude d’«irresponsable», appelant en outre à dénoncer «systématiquement ces voyageurs pour qu’ils viennent se faire dépister».

Pour démontrer l’acuité de la situation, ce membre du gouvernement, dans un post publié mardi matin sur Twitter, a indiqué que des analyses effectuées sur des échantillons de 94 voyageurs, en quarantaine dans les hôtels à Yaoundé, la capitale et actuellement le plus grand foyer du pays, ont révélé 51 cas positifs, 19 douteux et à reprendre, 24 négatifs pour un total de 193 cas au Cameroun.

Sur les réseaux sociaux, des appels à témoins sont désormais diffusés contre des malades, cités nommément, ayant subrepticement quitté leurs lits d’hôpital pour disparaître dans la nature.

L’autre cas d’indiscipline signalé à Yaoundé concerne le phénomène des prostituées dont une cinquantaine, retrouvées dans des chambres de deux hôtels réquisitionnés pour confinement de personnes ayant voyagé sur un vol à risque, ont été interpellées et mises en quarantaine le week-end dernier.

Check Also

British group BWA Resources secures 2 exploration permits in Cameroon

Business in Cameroon | British group BWA Resources “secured its direct exposure” to Cameroon with …

5 comments

  1. Selling after the market always.

  2. The ordinary citizens quickly learn from their leaders – Hon. Cavaye Yeguie Djibril, Hon. Niat Njipfenji – who put their jobs first, before COVID-19 contamination.

  3. The US, has a plane to take back her country men home. If you came with Cavaye
    in the same plane and in hiding, please just quietly follow this uncle Sam`s plane
    and come back. It is their fault, not yours, that they let you enter the country and
    mix up.

  4. The embassies of which ever countries they flew back from can declare they will refuse them re entry for a lifetime ,if they don’t comply with the quarantine in Cameroon plus the government can frieze their bank account telephone number ,everything including their relatives as well and ,station police outside the relatives homes ,until they comply .This virus kills a lot of people and is very infectious even without symptoms so it’s very easy to end up watching people you love ,work with ,are friends with ,dying because you or someone accidentally gave it to them .these people’s photos ( off their passport or visa application,should be published if they don’t turn up and a reward given,especially to police section that finds them.

  5. Allergic to ignorance

    Well that’s criminal. They should be arrested and I’m not joking. They could be directly responsible for other people’s deaths so they should be arrested

elementum adipiscing Praesent elit. Nullam Sed ipsum amet,