Home / Business / Privés de CAN-2019, les entrepreneurs font les comptes [+vidéo]

Privés de CAN-2019, les entrepreneurs font les comptes [+vidéo]

FRANCE 24 | Six jours après le retrait de l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations de Foot au Cameroun, l’onde de choc n’est toujours pas retombée dans le pays. Les conséquences économiques sont désastreuses, notamment dans le secteur du tourisme.

Au cœur de Yaoundé, les chantiers tournent désormais au ralenti. À l’hôtel Franco, les travaux engagés pour l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (CAF) de football en 2019 devaient permettre d’étendre les capacités de 72 à 180 chambres.

Un investissement colossal pour la propriétaire qui ne s’est toujours pas remise de l’évincement du Cameroun. “Je suis très déçue de savoir que cette CAN n’aura pas lieu en 2019 après tout l’engagement personnel que j’ai mis, j’ai perdu le sommeil”, témoigne la propriétaire Pouené Françoise, qui évalue son investissement à environ 9 milliards de francs CFA (13 millions d’euros). “Certes, on ne pouvait pas amortir tout l’investissement en un mois, mais on aurait bénéficié d’avantage de visibilité au Cameroun”.

Autre secteur particulièrement affecté, la restauration. Dans un établissement buccolique, qui accueille une centaine de clients par jour, la gérante du restaurant s’attendait à faire de bonnes affaires. “J’ai trois salles.

Je pouvais mettre un restaurant ici, un autre là-bas au milieu du parc, pourvu que ça carbure !”, estime Maité Atedzoe qui avait acheté du matériel pour assurer le service. “Ça m’a coûté quelque millions de francs CFA mais qui va me rembourser ? Je vais amortir avec mes clients, mais ce ne sera plus avec la CAN”.

À qui la faute ? Qui va payer pour tous ces manques à gagner ? Beaucoup de chefs d’entreprises n’ont pas pris les garanties nécessaires et risquent d’avoir du mal à rentrer dans leurs frais, estime Idriss Linge, journaliste à l’agence Ecofin. À ce jour, plus de 1 000 milliards de Francs CFA (plus de 1,5 milliard d’euros) ont été injectés dans la construction des infrastructures.

Heureusement tout n’est pas perdu car la CAF a décidé de confier l’organisation de la CAN 2021 au Cameroun. Une proposition acceptée par les autorités camerounaises.

Check Also

Ahmad: «Les Camerounais sont d’accord» pour organiser la CAN 2021

RFI | Le pays-hôte de la Coupe d’Afrique des nations 2019 sera désigné le 9 …

5 comments

  1. They don’t see wetti! They wanted to organize an African wide Event and Marginalize North-West Region as Usual. God Answered the Prayers of the Bamenda Man. Winner go Count winner Loses for all that White Elephant Project them. Inconsiderate Bastards

  2. Congo Brazzaville has put in a bid to replace Cameroon. The shame is piling on! The financial loss is just as devastating for the country and businesses. All the investment and no revenue from one ticket sale, one hotel night, one restaurant meal, one shop sale, etc how will you pay back the loans or get your capital back for reinvestment. Still waiting for Committee to look into why Afcon was lost. A mob has no mind!

  3. Qu’ont-ils vu? Ils voulaient organiser un événement à l’échelle africaine et marginaliser la région du Nord-Ouest comme d’habitude. Dieu a répondu aux prières de l’homme Bamenda. Vous devriez y aller et compter vos pertes pour tous les projets fantômes. Bâtards inconsidérés. Gens arriérés. Chaque jour, nous entendons que le Cameroun est un et indivisible.Mais leurs actions parlent

  4. Thank God! Qu’ont-ils vu? Ils voulaient organiser un événement à l’échelle africaine et marginaliser la région du Nord-Ouest comme d’habitude. Dieu a répondu aux prières de l’homme Bamenda. Vous devriez y aller et compter vos pertes pour tous les projets fantômes. Bâtards inconsidérés. Gens arriérés. Chaque jour, nous entendons que le Cameroun est un et indivisible.Mais leurs actions parlent plus fort que leurs paroles.

  5. Quand Dieu répond aux prières du peuple Bamenda, Yaoundé est dans le pétrin. Les conséquences ne font que commencer! Comment le cameroun peut-il organiser la Coupe d’Afrique des Nations et Marginaliser Bamenda.La plus grande ville anglophone du pays et le lieu de naissance du parti dirigeant et du principal parti d’opposition. Comment cela démontre-t-il que le Cameroun est un et indivisible?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 characters available

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.