Home / Français / Un chauffeur de bus tué lors d’une attaque dans le Cameroun anglophone

Un chauffeur de bus tué lors d’une attaque dans le Cameroun anglophone

VOA | Des séparatistes ont tué un chaffeur de bus dans la région du nord-ouest du Cameroun.

Hormis le chauffeur décédé, cinq bus de la compagnie “Amour mezam” ont été détruits à l’aide d’un engin, selon la gendarmerie. Un autre bus de marque coaster et deux camions plateaux ont également été endommagés par les séparatistes.

Plusieurs blessés enregistrés et conduit à Bamenda, a appris le correspondant de VOA Afrique à Yaoundé, des sources officielles de la gendarmerie de Bali, localité située non loin de Akum, lieu où l’attaque est survenue, située à environ 45 km de Bamenda, le chef-lieu de la région du Nord-Ouest.

Selon des témoignages recueillis par VOA Afrique, l’un des chauffeurs de bus de la compagnie “Amour mezam”, a été tué dans la nuit de samedi à dimanche “par des hommes armés”.

L’ information a été confirmée à Yaoundé par un responsable de la compagnie “Amour mezam”, qui a requis l’anonymat.

Joint par VOA Afrique, une jeune dame explique que “les Ambazoniens ont utilisé un caterpillar pour détruire la route entre Bamenda et Akum”.

Les Ambazoniens, nom attribué aux séparatistes anglophones, sont accusés par les autorités camerounaises de commettre des exactions sur les populations et les forces de défense et de sécurité dans les deux régions anglophones.

“Quand nous sommes arrivés à leur niveau, ils nous ont encerclé et ont commencé à saccager les bus”, a ajouté la même source.

Les voyageurs déclarent avoir perdu des pièces officielles.

“Ils ont récupéré toutes les cartes nationales d’identité, les objets de valeur appartenant aux voyageurs et tout ça a été détruit sous nos yeux”, dit la jeune dame.

“Ce sont les éléments de l’armée venus en renfort qui ont empêché que le pire n’arrive”, révèle une source militaire de Bamenda.

Sous escorte de l’armée, les voyageurs ont été convoyés à Bamenda”, selon un responsable de la compagnie de voyage “Amour mezam”, qui a subi l’attaque.

La route a été remise en circulation vers 8 heures TU.

Check Also

Suisse ou Cameroun: Oberlin va devoir choisir

20 Minutes | Le Bâlois a été sélectionné par Clarence Seedorf. Entre la Nati et …

9 comments

  1. SEPARATIST aka SECESSIONIST

    Dictator Biya has destroyed the country he referred to as the so-called ISLAND OF PEACE.

    “Et voilà ! voilà la conséquence d’une stratégie de pourrissement Nous sommes en plein dans un conflit armé. La stabilité du Cameroun est sérieusement menacée, surtout que le Sud ouest est à un vol d’oiseau de Douala et des actes terroristes à Douala auraient des conséquences graves. Le Cameroun a cinq fronts de guerre : au nord boko Haram, à l’est la seleka, au Nord-ouest Sud- ouest les sécessionnistes et du côté maritime Bakassi et Rio del Rey. Ça fait beaucoup et amincis nos maigres ressources. Si nous avions une bonne gouvernance nous aurions au moins trois fronts de moins. Le prochain président camerounais va hérité d’un pays très malade. J’aimerais vraiment pas être à sa place…” @[email protected]

  2. Smart leaders who bear the brunt of answering for war crimes have the moral responsibility to call to order those o acting in their names in committing war crimes. For Christ’s sake, there are rules of war!!!!!!!!!!!!!!

  3. Amba forces don`t terrorize or put their people in pain. Commonsense, should
    have it that disguised LRC soldiers are responsible. It has been happening and
    they, only they, should accept responsibility. Past time to deceive a normal mind.
    Amour Mezam, is an enermy in the house.

  4. Southern Cameroons is a war zone ever since the president declared war on all the people in 2017
    During war chaos ensues and there is total lack of control so these are the consequences of war.
    The Baffousam -Bamenda road is about 60km and travel time is about 4hours because the road is worse off than it was in 1961 57yrs ago.
    Economic decisions in Cameroon are made intentionally to strangulate the people of southern Cameroons as a weapon to promote recolonization and Francophonization, so declaring war to cause chaos is part of the government strategy to promote economic slavery and depopulation of the territory for repopulation by those believed to be black French Africans.
    Why would a request to use English in classrooms and Courtrooms in 2016 turn into War?
    Who is fooling who?

    • It began with “Rigor and Moralization” ghost-written with much help from late Minister of Communication, Francois Sengat Kouo……presaging a lot of rigor but not much moralization. In fact the reign was amoral in many ways, especially as money, dirty money came to play a dominant role in governance.

      To get an idea of the magnitude, consider this. Denis Sasso Nguesso next door turned down an israeli bribe money to be allowed to test a neutron bomb on his soil. The author of Rigor and Moralization gladly accepted the offer and gave the royal nod. The rest is history, n’est-ce pas? 1700 human beings and countless cattle perished in what was euphemistically called “Natural Disaster” of Lake Nyos to make it palatable.

  5. Terrorist ambazonia is full off themself.

    Small war past you guys

  6. The closest police station is 45km away? So truly Ambazonians are in control? Why is there no police station closer? Are we not one and indivisible?
    Ambazonia must be free

  7. Les Camerounais francophones pensent-ils réellement qu’il est normal d’avoir le même président depuis plus de 40 ans? C’est si elles accordent à Paul Biya un autre mandat de 7 ans. Tout le Cameroun devrait demander à Paul Biya de partir et de laisser les Camerounais ramasser les morceaux de ce pays qu’il a détruits. Biya doit partir!

  8. Do Francophone Cameroonians Actually believe that it is normal to have the same President for more than 40 Years? That’s if they accord Paul Biya another 7 years term of Office. All of Cameroon should be calling for Paul Biya to Go and Leave Cameroonians to pick up the pieces of this country he has destroyed. Biya must Go!