Home / Business / Un millier de camions bloqués au Port de Douala

Un millier de camions bloqués au Port de Douala

APAnews | Près d’un millier de camions à destination des villes intérieures du pays et en partance pour la Centrafrique et le Tchad, sont bloqués depuis plus de quatre jours au port de Douala, à cause d’interminables embouteillages dus aux travaux de la réfection de la route dans la partie Est de cette cité portuaire, a constaté APA mercredi.

Selon des témoignages concordants, en dehors d’un demi millions de camions en attente d’embarquement au port de Douala, « plus de 500 camions sont bloqués à l’entrée de la ville de Douala ».

Conséquence, « cela fait près d’une semaine que nous n’arrivons pas à écouler les marchandises vers la Centrafrique et le Tchad, de même que plusieurs villes du pays sont en attente de ravitaillement » s’est indigné le Syndicat national des transporteurs routiers du Cameroun (SNTRC).

Selon les usagers de l’axe Douala-Yaoundé, les embouteillages commencent à plus de 10 kilomètres de l’entrée de Douala, soit à 20 km du port de Douala.

« Depuis deux jours, nous n’avons pas pu rallier le port, alors que nous sommes à l’entrée de la ville. La situation est grave et nous cause déjà un manque à gagner. Mon argent de mission est de cinq jours. Or, je suis déjà en dépassement de deux jours. Et ce n’est pas encore le bout du tunnel. Que faut-il faire ? », s’est interrogé Souleymanou, camionneur de nationalité centrafricaine, la mine désespérée.

Ce sentiment de désolation est partagé par son collègue de Abbas Ndotar du Tchad qui « ne comprend plus ce qui se passe, alors qu’on nous a dit que les autorités ont réglementé le passage des camions. Mais cela n’est pas respecté puisque nous sommes bloqués depuis quatre jours sur place ».

Pour le moment l’on ne signale pas encore une inflation dans ces pays à cause des blocages actuels mais, cela ne saurait tarder, si la situation perdurait, croient savoir les deux camionneurs.
Au regard de la situation « de plus en plus insupportable », le Syndicat national des camionneurs du Cameroun (Synacac) demande au « gouvernement de solutionner rapidement ce problème dont les conséquences ne tarderont pas à se faire sentir sur l’économie nationale et sous régionale ».

En effet, plus de 80% du volume des marchandises centrafricains et tchadiens transitent par le port de Douala avant d’être acheminés par route vers ces pays voisins.

Pour tenter d’apporter une solution à l’engorgement de la pénétrante Est de la ville de Douala, le préfet du département du Wouri (Douala) a pris un arrêté réglementant la circulation sur cet axe. Celui-ci proscrit la circulation des camions et autres gros porteurs de « 5 heures du matin à 21 heures ».

Cette mesure « a vite montré ses limites, à cause du manque de concertations entre les autorités et les usagers », a déclaré le Syndicat national des transports par cars et autobus du Cameroun (Setracaucam).

Check Also

Lutte contre Boko Haram: un jeune camerounais lance un drone à l’énergie solaire

APAnews | Un jeune inventeur camerounais, en guise de contribution à la lutte que mène …

One comment

  1. how long will cameroonians wait to throw out this useless yaounde Govt..
    EVen Equatorial Guinea a BULU_BETI group is already running away from the brothers governing Cameroon..
    These govt is the worse in the world..
    They are the most useless people in the world..
    Please AMBA boys , help liberate this country …
    Please BAS join the fight and liberate Cameroon..
    Please the lazy Frogs eating Bread and SArdine all the time, wake up and liberate Cameroon from the Thieves, the Gorillas from the forest..
    Cameroon is for all of us..Hang this despot on DIAPERS with his Gang of thieves…
    SOnara is gone, CDC is gone, and the war is 3 years…DO you know how many years we have fallen bck?..

    Think of our country and chased these thieves before its too late…

lectus sed amet, vulputate, efficitur. massa nec Phasellus Praesent diam consequat. id