Cameroun: les neuf otages enlevés en septembre apparaissent dans une vidéo

RFI | Les neuf otages enlevés le 16 septembre 2022 dans le Sud-Ouest du Cameroun sont apparus cette semaine dans une vidéo. Plus d’un mois après les faits, on ne connaît toujours pas l’identité des ravisseurs.

Les cinq prêtres, la religieuse nigériane et les trois laïcs ont été enlevés le 16 septembre dernier dans le petit village de Nschang, près de la ville de Mamfé. Ils ont été emmenés par cinquantaine d’hommes armés non identifiés après l’attaque et l’incendie d’une église. Les ravisseurs – qui n’ont pas revendiqué leur appartenance à un groupe séparatiste anglophone – ont alors demandé de l’argent pour les libérer.

« Nous sommes contents qu’ils soient encore vivants, mais on s’inquiète surtout pour leur santé », confie à RFIle révérend Tatah Humphrey Mbuy, directeur de la communication à la Conférence épiscopale du Cameroun, basé à Yaoundé. Selon lui, les négociations pour obtenir leur libération sont compliquées par les exigences des ravisseurs qui, après avoir donc demandé de l’argent, réclament désormais une prise de parole du pape François. « Mais qu’est-ce que le pape a à voir avec cette affaire-là ? », interroge le révérend.

Plus d’un mois après les faits, celui-ci dit ne toujours pas comprendre le mobile des ravisseurs ni connaître leur identité. « On ne sait plus qui est qui et pour quelles raisons on les garde. On veut qu’ils s’identifient, mais ils ne veulent pas. Jusqu’à présent, nous restons prudents », souligne le révérend Mbuy.

Check Also

Andre Onana: “My Withdrawal From Cameroon Squad Not Important Now, Important Thing Is Supporting The Team”

SempreInter | Inter goalkeeper Andre Onana feels that at this stage it’s not important to …