CHAN 2023 : le Cameroun et le Mali éliminés

Africanews | Le Cameroun et le Mali ont été éliminés du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN), mardi 25 janvier, lors de la phase de groupes en Algérie.

Le Mali, deux fois finaliste, n’avait besoin que d’un match nul face à la Mauritanie pour prendre la tête du groupe D, mais il s’est incliné 1-0, Mamadou Sy ayant inscrit le but de la 53e minute qui a permis à son pays de se qualifier pour les quarts de finale.

Le Cameroun, qui a accueilli l’édition précédente et s’est classé quatrième, n’avait besoin que d’un point pour terminer premier du groupe E, mais il s’est incliné 1-0 face au Niger, qui a pris la première place.

La compétition pour les footballeurs jouant dans des clubs de leur pays de naissance fait maintenant une pause de deux jours avant les quarts de finale. Vendredi 27 janvier, l’Algérie, favorite au titre, affronte la Côte d’Ivoire à Alger et le Sénégal rencontre la Mauritanie, voisine de l’Afrique de l’Ouest, à Annaba.

Quarts de finale
Madagascar joue contre le Mozambique à Constantine et le Niger affronte le Ghana, deux fois finaliste, à Oran le samedi 28 janvier. Aucune des huit équipes qui ont atteint les quarts de finale en 2018 ne s’est qualifiée pour la phase à élimination directe cette fois-ci.

Aucune des équipes survivantes n’a remporté le CHAN, le Maroc et la République démocratique du Congo deux fois chacun, la Tunisie et la Libye ayant soulevé le trophée lors des six tournois précédents.

Après que l’Algérie et le Sénégal aient, comme on pouvait s’y attendre, remporté les groupes A et B le week-end dernier, les petits poucets ont fait la Une des journaux avec Madagascar qui a remporté le groupe C lundi.

Outsiders

Avant d’affronter le Mali, la Mauritanie avait perdu ses six matches lors de ses deux autres participations, et avait fait match nul 0-0 avec l’Angola en Algérie la semaine dernière.

Cela faisait automatiquement d’eux des outsiders face au Mali, qui a atteint les phases finales du CHAN en 2016 et 2020.

Mais les Mauritaniens n’ont jamais laissé les Maliens s’installer dans le premier match d’une double confrontation dans la ville d’Oran, dans l’ouest du pays.

Coups francs
Après un triste match nul contre le Congo, le Niger n’avait que peu de chances d’arrêter le Cameroun, sous le regard du président de la fédération de football et ancienne superstar Samuel Eto’o.

Les Camerounais semblaient plus à même de marquer jusqu’à ce que le match bascule à la 69e minute, lorsqu’un coup franc d’Ousseini Badamassi est dévié par Thomas Bawak dans les filets.

Ayant besoin d’une égalisation pour survivre, le Cameroun a assiégé la cage nigérienne, mais plusieurs coups francs mal tirés ont résumé une nuit à oublier.

Check Also

Crise anglophone : le Cameroun n’a fait appel à “aucun médiateur” | + vidéo

Africanews | Le gouvernement camerounais a déclaré qu’il n’avait demandé à aucun pays de servir …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 characters available

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.