Autoroute Kribi – Lolabe : le chinois KHM face aux premières difficultés d’exploitation

Investir au Cameroun | Mise en service il y a 3 mois, l’autoroute Kribi (38,5 km) fait face aux premières difficultés d’exploitation, selon ce qui ressort du Comité de suivi de cette infrastructure réuni le 27 octobre à Yaoundé.

«?Entre autres difficultés rencontrées dans l’exploitation de cette infrastructure, on note : le manque de la menue monnaie; l’usage de l’autoroute par les piétons au péril de leur vie; les stationnements anarchiques des véhicules sur l’autoroute; la dégradation de l’autoroute liée aux actes d’incivisme des populations riveraines; le manque de régularité du partenaire privé dans la production des rapports mensuels et hebdomadaires attendus par le partenaire public, à l’effet d’évaluer les activités d’exploitation et de maintenance; le refus de payement des frais de parking par les automobilistes des pays étrangers (Tchad et Centrafrique)?», apprend-on.

Pour lever ces obstacles, le Comité a formulé quelques recommandations. Il s’agit de la mobilisation des unités de gendarmerie pour sécuriser l’autoroute en attendant l’affectation d’une unité spéciale; la décision d’apposer les sabots automatiquement sur les véhicules stationnés de manière anarchique sur l’autoroute; le travail en synergie avec les syndicats de camionneurs. Aussi, il a été préconisé la dotation d’un véhicule de type pickup ainsi que l’allocation des ressources pour la sécurisation de l’autoroute; la mise sur pied d’un manuel de procédures simples et souples adaptées à la gestion des recettes et la sensibilisation des riverains et usagers à l’usage de l’autoroute.

L’autoroute Kribi-Lolabé a été mise en service le 29 juillet. L’infrastructure est exploitée par la Kribi Highway Management (KHM), société créée par la China Harbour Engineering Company (CHEC). Au terme des premiers mois d’exploitation, apprend-on du ministère des Travaux publics, l’exploitant KHM enregistre à date un montant total de 158,9 millions de FCFA.

Pour circuler sur cette autoroute, les conducteurs de motocyclettes à trois roues paient 600 FCFA, contre 1?200 FCFA pour les conducteurs de pick-up et des véhicules de tourisme de moins de 9 places. Les chauffeurs de camionnettes et bus de transport de moins de 20 places paient 2?200 FCFA, contre 2?800 FCFA pour les conducteurs de camions moyens et bus de transport de plus de 20 places. Les chauffeurs des grands camions à quatre essieux ou plus, eux, déboursent 5?600 FCFA.

L’autoroute Kribi-Lolabé a coûté 250 milliards de FCFA, financés à 85% par un prêt d’Eximbank Chine et à 15% par CHEC. Pour rembourser cet argent et permettre au constructeur chinois de rentabiliser son investissement, KHM va exploiter cette infrastructure pendant 31 ans, selon l’accord signé 30 décembre 2020 avec l’État du Cameroun.

Check Also

Andre Onana: “My Withdrawal From Cameroon Squad Not Important Now, Important Thing Is Supporting The Team”

SempreInter | Inter goalkeeper Andre Onana feels that at this stage it’s not important to …